▼ Navigation | ▼ Contenu | ▼ Recherche | ► Glossaire

Rechercher

Spectacle Musical Européen : les élèves du collège Alberto Giacometti font découvrir les chansons de leur comédie musicale

mis à jour le 20/06/17

Le collège Alberto Giacometti est l'un des trois établissements d'enseignement secondaire de l'académie de Paris à coordonner un projet ERASMUS+. Le projet qu'il porte, le Spectacle Musical Européen, a pour objectif de créer une comédie musicale avec des élèves de cinq pays européens (Espagne, Italie, France, Allemagne, Angleterre).

Cette initiative, au bout de 9 mois, tient largement ses promesses : les élèves des cinq partenaires se passionnent pour cette création et trois semaines de rencontres musicales internationales ont déjà eu lieu. En parallèle, 27 chansons ou chorégraphies inédites ont été créées dans les plus diverses langues et styles musicaux. Le 21 juin, jour de la fête de la musique, les élèves du collège Giacometti présenteront un échantillon de ces créations musicales lors d'un concert en plein air place de la Garenne (Paris 14e).

Le projet de Spectacle Musical Européen est né en 2014 dans l'esprit de Lily Abboudi, enseignante d'anglais au collège Alberto Giacometti. Partant de l'observation, fondée sur l'expérience, que la musique est un élément qui motive les élèves dans l'apprentissage des langues étrangères, elle décide de s'associer à d'autres collèges d'autres pays d'Europe et de mettre en contact les élèves de différentes langues maternelles, afin qu'ils s'enseignent des chansons les uns aux autres.

L'incitation est double, bien sûr : non seulement les élèves apprennent des chansons, mais ils les apprennent en dialoguant directement avec des jeunes de leur âge, dans d'autres pays, avec lesquels ils communiquent par des nouveaux moyens de communication (réseaux informatiques) dont l'utilisation elle-même comporte une part de jeu.

Les partenaires européens ont été contactés (certains par e-Twinning, d'autres par connaissance ou par prise de contact spontanée), et une équipe répartie en France, Italie, Angleterre, Allemagne et Espagne a été constituée. Pendant une première année expérimentale, le projet a été réalisé sans aucun moyen autre que le temps libre et la bonne volonté (2015-2016). Afin d'éviter les contraintes liées aux droits de propriété intellectuelle des chansons, c'est une œuvre classique (l'Hymne à la Joie de Beethoven) qui avait alors été choisie comme thème musical principal ; mais c'était une contrainte créative : cela avait permis aux élèves de composer des variations musicales et d'écrire de nouvelles paroles.

En mars 2016, l'équipe de coordination du projet a déposé une demande de subvention auprès du programme ERASMUS+ de la commission européenne, afin de pouvoir poursuivre ce projet avec un surcroît d'ambition. Le projet a passé avec succès la phase d'évaluation, et a démarré par une réunion à Paris en octobre.

Les partenaires ont alors décidé de réaliser une comédie musicale filmée. Avec deux ans devant eux et des moyens pour permettre aux élèves de voyager, il s'agissait de trouver un projet intégrateur pour un grand nombre d'élèves, qui permettait d'insérer la dimension purement musicale, présente dès le début, dans un cadre plus vaste faisant appel à de multiples talents.

La comédie musicale offre ce cadre : c'est un genre qui permet de lier entre elles plusieurs créations musicales dans une trame narrative. En outre, dans une comédie musicale, on peut faire participer les élèves qui aiment écrire, ceux qui aiment chanter, ceux qui aiment danser, ceux qui jouent d'un instrument, ceux qui aiment se mettre en scène, ceux qui aiment participer à la technique (prise de son, d'image, utilisation des nouvelles technologies de communication).

Bref, la comédie musicale donne une place à toutes sortes de talents, et pas seulement ceux valorisés habituellement dans le cadre scolaire. Cette dimension est importante dans le projet ; car celui-ci vise certes à favoriser l'apprentissage des langues, mais aussi, plus globalement, à redonner le goût de l'école même aux élèves qui ne se sentent pas à l'aise dans le cadre purement scolaire.

Pour réaliser concrètement ce projet, on a imaginé cinq semaines musicales internationales : chacun des cinq établissements participants, à son tour, accueille pendant une semaine une délégation d'élèves des autres établissements, et de son côté fait participer un maximum de ses élèves à ce projet de création collective.

Portés par cette ambition, les collégiens des établissements participants se sont attelés à la création ab ovo d'une œuvre originale. La trame générale posant les jalons du début du récit a été imaginée dès les premières semaines du projet, afin de donner une place dans l'histoire à chaque pays, et ainsi, un rôle à de jeunes acteurs venant des différents partenaires.

Dans un premier temps, la conclusion a été laissée ouverte, afin de permettre aux élèves de participer à l'écriture. Ce sont eux qui ont rédigé de multiples récits racontant le dénouement qu'ils imaginaient. Les thèmes les plus récurrents et les plus intéressants ont ensuite été retenus, et un vote sur les grandes alternatives possibles concernant la fin de l’histoire a été organisé auprès des collégiens des cinq pays.

La phase de rédaction est maintenant bien avancée puisqu'un scénario presque complet existe : il a déjà servi de base au tournage de plusieurs scènes, et trois semaines de rencontres internationales sur cinq ont déjà eu lieu : à Algarrobo (Andalousie), Paris, et Palerme (Sicile). C'est un réalisateur professionnel, Luc Porta, qui, séduit par l'aspect enthousiasmant de ce projet, a accepté d'y contribuer bénévolement en devenant le réalisateur du film.

Tournage choregraphie en Espagne

Les semaines de rencontres internationales et de tournage d'Alnwick (Northumberland) et Böblingen (Bade-Wurtemberg) suivront à l'automne.

L'aspect le plus abouti, à ce stade, de ce projet, est celui des créations musicales. Dans la comédie musicale, l'essentiel de la musique consiste en effet en créations complètement inédites, écrites et composées dans le cadre du projet pour raconter l'histoire en chansons.

Tournage choregraphie Allez viens

Ces créations sont presque toutes d'ores et déjà accessibles à partir du site web du projet, et de nombreux enregistrements sont également disponibles sur sa chaîne YouTube. Grâce à l'aide des musiciens et techniciens du Centre d'Animation Vercingétorix (CASDAL 14), Rémi Bienvenu et Nkoko Yenga, des enregistrements de qualité professionnelle ont pu être réalisés.

Les élèves participant au projet ont déjà eu l’occasion de présenter une partie de ces chansons au public : tout d'abord lors d'un grand concert organisé le 28 avril 2017 au Centre d'Animation Vercingétorix, en présence des partenaires étrangers (c'était à la fin de la semaine de tournage parisienne). Puis le 13 mai 2017 à l'occasion de la Fête de l'Europe organisée par la mairie du 14e arrondissement.

Concert Europeen

 

Tournage scene du concert final

Enfin, prochainement, le 21 juin, c'est à l'occasion de la Fête de la Musique que les élèves du collège Giacometti interprèteront les chansons de leur projet musical au Moulin à Café, place de la Garenne (Paris 14e), entre 18h et 18h45. Ce concert aura lieu en plein air et sera ouvert à tous.

En savoir plus

Des vidéos explicatives sont disponibles :