"A l'école et dans la Cité, la laïcité" : un séminaire à destination des cadres et enseignants de l'académie

mis à jour le 05/06/18

Suite à l'installation de l'équipe académique laïcité, un séminaire "À l'école et dans la Cité, la laïcité" s'est tenu en Sorbonne le lundi 28 mai dernier, en présence du recteur Gilles Pécout et de la référente académique laïcité Véronique Grandpierre.

Alain Seksig, IA-IPR, membre du Conseil des sages de la laïcité, a animé cette matinée.

Gilles Pécout, recteur de la région académique Ile-de-France, recteur de l'académie de Paris, chancelier des universités de Paris, a ouvert cette matinée en rappelant que "le lien entre laïcité et citoyenneté est aussi et sans doute d'abord lien à la démocratie formelle et réelle". Il a mentionné le symbole que représentait le Grand Salon de la Sorbonne dans lequel s'est tenu ce séminaire, puisqu'il fut inauguré en août 1889 pour le centenaire de la Révolution française.

Gilles Pécout, recteur de la région académique Ile-de-France, recteur de l'académie de Paris, chancelier des universités de Paris

Jean-Michel Coignard, directeur de l'académie, a présenté l'équipe académique "Laïcité et fait religieux" ainsi que les actions de formation prévues en 2018-2019. Il a insisté sur l'importance d'une première rencontre physique avec cette équipe de dix-huit membres, installée le 7 février dernier en Sorbonne, et a présenté la composition de l'unité opérationnelle restreinte, composée de Véronique Grandpierre, Rachid Azzouz, Aïda Bougon et Clotilde Leclère.

Puis, Véronique Grandpierre, IA-IPR et référente académique laïcité, a présenté la nouvelle page internet académique "Laïcité - faits religieux" qui comprend les textes officiels, des conférences ainsi que des ressources pédagogiques. Elle a ainsi précisé que des ressources étaient déjà disponibles pour le lycée, et que d'autres étaient à venir concernant le 1er degré et le collège. L'occasion d'indiquer que des formations allaient être mises en place, aussi bien pour les personnels du 1er que du 2d degrés.

Pierre Hayat, professeur de philosophie et membre de l'équipe académique laïcité et fait religieux, est revenu sur les approches pédagogiques de la laïcité. Il a rappelé que le principe de neutralité était le moyen et non la fin de la laïcité, et que cela se traduisait par des idéaux concrets devant être transmis par l'école laïque.

Toute pédagogie de la laïcité nécessite alors la collaboration et la participation de l'élève, ce dernier étant sujet co-responsable dans le milieu scolaire selon la loi de 2004.

Aurélia Merle d'Aubigné, professeure d'histoire-géographie et également membre de l'équipe académique laïcité et fait religieux, a ensuite présenté le diaporama "laïcité et valeurs de la République", qu'elle utilise en classe d'Upe2a.

Rachid Azzouz, IA-IPR, délégué académique à la mémoire, à l'histoire et à la citoyenneté, a présenté les actes de la journée nationale de la laïcité à l'école qui s'était tenue le 8 décembre 2017 au Palais de la Porte Dorée. Son intervention a été suivie de la diffusion d'un film qui regroupait différentes interventions d'élèves de classes d'accueil qui étaient intervenus sur le thème de la laïcité lors de cette journée.

Ces interventions sont également compilées dans la brochure académique "Actes de la journée nationale de la laïcité à l'École".

Cliquer sur l'image pour télécharger

Actes de la journée nationale de la laïcité à l'école_8 décembre 2017Puis, Gwénaële Calvès, professeure de droit public à l'université de Cergy-Pontoise, est intervenue sur le thème de l'application du principe de laïcité à l'école.

La première partie de son intevention était consacrée à la concrétisation de l'application du principe de laïcité à l'école. Ce que l'on appelle communément la "laïcité scolaire" est un terme qui fut utilisé par le Conseil d'Etat dès le début du XXe siècle. On parle alors de laïcité scolaire de l'école publique et par l'école publique.

Gwénaële Calvès a indiqué que la pédagogie de la laïcité se faisait sur deux terrains : l'éducation et l'instruction. Selon le socle commun de connaissances, l'élève connaît le principe de laïcité et le comprend dans ses principaux aspects.

Elle a rappelé la célèbre citation de Jules Ferry : "Nous avons promis la neutralité religieuse, mais nous n'avons pas promis la neutralité philosophique, pas plus que politique."

La deuxième partie était articulée autour de la thématique suivante : "L'École respecte toutes les croyances". L'occasion pour Gwénaële Calvès de rappeler que la République respecte toutes les croyances, aucune n'étant plus ou moins respectable qu'une autre.

L'ensemble des organisateurs et participants ont tenu à saluer Madame Dominique Schnapper, présidente du Conseil des sages de la laïcité, empêchée pour cette matinée.

> En savoir plus

Cliquer sur l'image pour télécharger

Écoles, collèges, lycées

mis à jour le 09/12/16