Mythes et modernités : retour sur le Défilé Sorbonne 2018

mis à jour le 02/07/18

Le 27 juin 2018, la Sorbonne accueillait le traditionnel défilé académique du réseau des lycées de la mode et de l'élégance, événement majeur pour la valorisation de l’enseignement professionnel. Cette année, les élèves ont présenté leurs collections, sur le thème "Mythes et modernités".

Le  thème choisi cette année, "Mythes et Modernités", intégrait le thème fédérateur de l’académie de Paris l'année scolaire 2017-2018 "Arts et cultures du Japon". C’est donc tout naturellement que les élèves ont désiré étudier et travailler sur les mythes japonais.

C’est sur ce thème que se sont appuyées les épreuves du baccalauréat professionnel "métiers de la mode vêtement" et des baccalauréats professionnels "métiers du cuir : maroquinerie et chaussure".

Le défilé Sorbonne est le fruit d’une mobilisation exemplaire des établissements scolaires des métiers de la mode et de l’élégance. Un travail collectif engagé par 11 lycées professionnels, soit près de 800 élèves de CAP au BTS qui ont œuvré pour présenter plus de 160 modèles (vêtements – maroquinerie – chaussure – fourrure – coiffure – maquillage). ll donne l’occasion à nos jeunes d’expérimenter, d’innover, d’oser, de prendre des responsabilités dans l’objectif  de se rapprocher de la réalité du monde professionnel.

Le lycée professionnel a pour ambition de préparer les talents aux métiers de demain. Pour cela, l’académie de Paris et les établissements scolaires intégrés au projet travaillent étroitement avec des professionnels de la mode et des fédérations françaises (chaussure, maroquinerie, union françaises des industries mode & habillement, etc.). Ces derniers ont montré une fois encore leur implication dans la mise en œuvre de ce défilé.

Que les élèves, les enseignants, les directeurs délégués aux formations professionnelles et technologiques soient remerciés, avec les chefs d’établissement et les gestionnaires, pour l’engagement, l’enthousiasme dont ils ont fait preuve dans la réalisation de ce défilé.

Trois représentations ont eu lieu, l'après-midi et le soir, dans le lieu mythique du grand amphithéâtre de la Sorbonne, devant plus de 1700 invités, chaque année plus nombreux.

Le réseau des lycées de la mode

-       Lycée Marie Laurencin : 10ème (vêtements et lingerie home wear niveaux V et IV)

-       Lycée Paul Poiret : 11ème (vêtements et techniques de l'habillage niveau IV)

-       Lycée Turquetil : 11ème (vêtements, fourrure, cuir maroquinerie, cuir vêtements niveaux V et IV et FCIL post bac articles de luxes en maroquinerie)

-       Lycée Elisa Lemonnier : 12ème (vêtements, niveau IV à III.  Esthétique et coiffure niveaux V à III)

-       Lycée Octave Feuillet : 16ème (vêtements, accessoires de mode, chapeaux, fleurs artificielles, et plumes niveaux V et  IV et post bac FCIL art de la mode)

-       Lycée d'Alembert : 19ème (Chaussures niveaux IV et III)

-       Lycée Léonard de Vinci : 15ème (métiers du spectacle, DTMS machinistes constructeurs de décor)

-       Lycée technique privé Saint Nicolas : 7ème, Bac pro SEN pour les éclairages.

-       Lycée Armand Carrel : 19ème (Accueil Relations Clients et Usagers niveau IV)

-       Lycée François Truffaut : 3ème  (Accueil Relations Clients et Usagers niveau IV)

-       Lycée Brassaï : 15ème (Photographie)

Du Japon à Boticelli...

Gilles Pécout, recteur de la région académique Ile-de-France, recteur de l'académie de Paris, chancelier des universités de Paris, a ouvert la soirée en félicitant "l'ensemble des jeunes qui ont défilé et qui, par leur propre travail, ont mis en valeur celui, superbe, de leurs camarades", et en remerciant chaleureusement Julien Butet, inspecteur de l'éducation nationale aux enseignements techniques, pour l'organisation de son premier défilé.

La première séquence du défilé a rendu hommage à la saison académique "Arts et culture du Japon", en proposant des modèles d'inspiration nippone.