Enseigner la physique hors la salle de cours au collège Paul Valéry

padlet-CARDIE3

Malgré le confinement les enseignants redoublent d’effort afin de poursuivre leur mission. Ils sont nombreux à proposer des classes virtuelles ou des vidéoconférences. C’est le cas de Thibaut Plisson, professeur de physique de la cité scolaire Paul Valéry, qui donne rendez-vous à ses élèves sur des créneaux horaires précis. En outre, il propose aux collégiens une vidéoconférence de révision sur la gravitation https://twitter.com/cgenialparis/status/1242871646932910081?s=20 dans le cadre du dispositif devoirs faits.

Pourquoi le choix de de la classe virtuelle? 

Cela me permet essentiellement de garder un lien plus affectif avec mes élèves et ne pas me contenter de demander des devoirs à distance. Quand le numérique permet de rendre plus humains certains échanges…Les classes virtuelles permettent également de conserver des réflexes de classe et de garder des rituels : se réunir au même moment, lever la main, prendre la parole, poser des questions...

Nous nous retrouvons pour la plupart dans un environnement moins favorable à la concentration : pour ma part je fais cela depuis ma cuisine pour ne pas déranger les autres membres de ma famille qui sont aussi en vidéo conférence.

Dans ce contexte, l'évaluation a une place plus réduite. On doit faire confiance aux élèves : la situation est surement déjà assez stressante, inutile de rajouter du stress, j’ai plutôt pour objectif de les responsabiliser.

Cela nécessite plus d'autonomie de la part des élèves. Ils doivent par exemple compléter leur cours "classiques" par des MOOC, par exemple sur FUN (France Université Numérique) ou PIX. De plus certains élèves osent participer davantage et poser des questions car ils  sont "libérés" du regard des autres dont on sait qu'il peut être parfois pesant.

Quels ajustements faites-vous ou prévoyez-vous de faire  ?

Il me parait indispensable de préparer plus de supports en amont afin d'éviter le cours magistral. Le partage d’écran est un vrai plus : on écrit sur sa tablette, on commente une présentation. Cela est vraiment plus efficace. Je réfléchis à commenter des vidéos partagées sur Twitter pour leur montrer l’intérêt pédagogique que peuvent avoir des réseaux sociaux, sur lesquels ils surfent probablement beaucoup en ce moment.

Il serait intéressant que les vidéos de conférences puissent être enregistrées, avec les questions des élèves sur le cloud.

Thibaut Plisson avez-vous un regret actuellement ?

Celui d’être confiné à Londres (ndlr : son lieu de résidence habituel) et ne pas pouvoir accéder au fabLab de la cité scolaire que mon collègue Stéphane Pamphile et moi animons. Les imprimantes 3D nous permettraient de réaliser des éléments indispensables aux soignants. En effet, des fichiers pour imprimante 3D et découpe laser afin de fabriquer des masques et des valves pour respirateurs commencent à arriver.

Alors dès ce soir Thibaut Plisson partage une nouvelle vidéo conférence pour réviser les lois de Newton . Depuis vendredi 28 mars retrouvez une vidéo conférence pour reviser les phénomènes électriques.

 

 

Tous nos articles sur la continuité pédagogique sont à retrouver sur l'article principal ainsi que dans l'onglet "Actions des écoles et des établissements".

 
 
What do you want to do ?
New mailCopy