Enseigner à distance : permanences et adaptations

VISUEL PADLET CLG GAUGUIN CITE SCO BALZAC

Cette période de confinement donne la possibilité de conforter des pratiques pédagogiques et permet aux enseignants d'en initier de nouvelles. Elle donne à tous la possibilité de cerner avec plus d'acuité les problématiques de personnalisation, d’accompagnement individuel, de collaboration et d'éprouver la nécessite du lien avec les familles. Nous avons échangé avec A Bucard professeur du collège P Gauguin et B. Baux-Collin professeur de la cité scolaire H de Balzac. Les deux enseignants de mathématiques partagent avec nous leurs pratiques et leurs réflexions

Des pratiques pédagogiques confortées

Les deux enseignants utilisent de manière régulière les outils numérique dans leur pratique pédagogique; ainsi,  les classes socrative, Labomep sesamath étaient des supports habituels pour les élèves avant le confinement.

Ces outils s'articulent parfaitement avec les pratiques collaboratives d'A Bucard; en effet, l'enseignant publie tous les cours de toutes ses séquences pédagogiques  sur l'ENT. En classe, les seances sont découpées de manière très ritualisées en plusieurs périodes qui permettent le Think-Pair-Share: ainsi, les élèves réfléchissent dans un premier temps seuls  sur un sujet donné  ; dans un deuxième temps, les élèves discutent en binôme ou en groupe de leurs idées  ; puis enfin, ils restituent au groupe-classe leur réflexion. Cette inspiration, A Bucard la puise de son parcours riche dans l'enseignement en REP, en centre de détention et dans 3 pays étrangers (dans le cadre de l'AEFE ou d'un projet Jules Verne dans lequel il a participé). 

Dans la pratique habituelle d' A. Bucard, l'organisation des séances est ritualisée avec une alternance de séances de recherche, de cours, d'exercices. Le rythme est resté presque identique . "J'ai adopté une méthode de travail qui, à défaut d'être très originale, a le mérite de me donner une bonne visibilité de la situation de chaque élève: j'ai conservé exactement la même logique que depuis le début de l'année dans l'organisation des séances avec une alternance de séances de recherche, de cours, d'exercices quotidiens sur Labomep" . Les évaluations sur Socrative permettent de donner une bonne visibilité de la situation de chaque élève et un contact permanent avec les familles et les élèves à travers un drive mis à jour quotidiennement. Le travail en interaction continue par mail ou via Paris Classe Numérique.Les groupes de travail se sont spontanément re-créés entre les élèves pour les travaux de recherche.Les élèves étaient habitués à travailler en groupe depuis longtemps ils ont reussi à travailler en groupe en distanciel.En outre l'experience montre l'importance de formaliser et de mettre en place des rituels, des plans de travail qui permettent au élèves de repérer les échéances .

Des pratiques experimentées

Pour B. Baux Collin, le numérique est également un outil incontournable; l'enseignant participe activement au GIPTIC de mathématiques de l'Académie de Paris et si le numérique faisait partie inntégrante de ses pratiques pédagiques, le confinement la ammené  à créer sa chaine You Tube.dans laquelle , il publie des cours en ligne. "les lycéens  peuvent stopper et revenir en arrière autant de fois qu’il le souhaitent et j’ai fait le choix de ne pas me filmer mais d’utiliser ma tablette comme un tableau blanc  de manière à rendre l’exercice plus agréable".

Les élèves ont rendez vous avec l'enseignant en classes virtuelle deux fois par semaine le lundi et le vendredi ce qui permet les corrections des exercices et les échanges sur des points précis. En outre, l'enseignant se rend disponible de jeudi après midi pour répondre individuellement aux élèves qui le souhaitent .

Les lecons à tirer

Pour les 2 enseignants, l'enjeu majeur est de continuer à accompagner les élèves au plus près pour motiver, remédier et éviter le décrochage. Pour maintenir ce lien tous deux exploitent les résultats des évaluations diagnostiques formatives et questions flash réalisées chaque semaine sur Socrative. L'analyse des connexions et des réponses permet d'adresser un courrier individualisé  à chaque élève pour les solliciter, les encourgager , les aider. Cette période particulière contraint à entretenir le contact avec les élèves et les familles que ce soit avec des drives, l'ENT ou des coups de fils. La communication est formalisée, rassurante et fait toujours référence à des rituels connus et pratiqués habituellement en classe. c'est rasurer sur le fait que les élèves ne sont pas seuls, qu'il appartiennent encore à un collectif et que l'enseignant est toujours présent.

Pour A Bucard , "ces cours distanciels permettent des interactions avec les élèves qui ne se manifestaient pas du tout en classe par ailleurs ceux qui m’accaparent d’habitude en classe sont plus silencieux" . B Baux Collin,quant à lui envisage de "conserver le principe d'un RDV en classe virtuelle une fois par semaine le mercredi après midi  car je constate que cette modalité a donné confiance aux élèves qui jusque là n'osaient pas poser de question."