Vacances apprenantes dans l'académie de Paris

2020 Visuel vacancesapprenantes

L'opération vacances apprenantes repose sur plusieurs dispositifs allant de l'école ouverte à des séjours en colonies de vacances, dans le respect des consignes sanitaires. Objectifs et points communs ? Le renforcement des apprentissages, la culture, le sport et le développement durable.

Chaque été, le nombre d'enfants qui se voient privés de vacances d’été est estimé à environ 3 millions d’enfants, soit près d’un élève sur quatre. Les incertitudes liées à la situation sanitaire viennent s’ajouter à ce contexte particulièrement incertain et difficile à gérer pour certains élèves.

C’est pour ces enfants que l’opération "vacances apprenantes" a été mise en place. Celle-ci repose sur plusieurs dispositifs : l'école ouverte, les stages de réussite, "l’école ouverte buissonnière" et "l’été du pro", toujours dans le respect des consignes sanitaires.

 

 

Pour répondre à une situation exceptionnelle, le ministère de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports a demandé aux académies de renforcer leurs dispositifs.

Ainsi, dans l’académie de Paris, ce sont 3563 élèves du cycle 2 (écoles élémentaires) qui vont bénéficier de stages de réussite dans 81 écoles.  

33 collèges restent ouverts. Un effort particulier est ainsi fait sur l’éducation prioritaire, 21 collèges de REP/REP+ (sur 30) entrant ainsi dans le dispositif "école ouverte".
La mobilisation des collèges permet à elle seule de satisfaire l’objectif d’une multiplication par 5 du nombre de journées proposant "école ouverte".

 

Parmi les projets proposés au niveau collège, on peut mentionner le collège Pierre Mendès France (75020) qui restera par exemple ouvert tout l'été et accueillera les élèves de Jean Perrin (75020) , ou encore les collèges Rodin (75013), Braque (75013) et G. Sand (75013) qui ont proposés un projet commun avec le collège G. Braque (75013) qui en sera l’établissement mutualisateur.

 

La palette d'activités pédagogiques proposées cet été est extrêmement large grâce à la mobilisaton des communautés éducatives et de nos partenaires. Le collège Clemenceau (REP +) (75018)) accueille par exemple des interventions de l'association Eloquentia et organise une initiation au théâtre. Le collège Thomas Mann (75013) propose lui une visite culturelle au chateau de Versailles ou une journée à la mer, et le lycée professionnel René Cassin (75016) un partenariat avec le centre d’animation du "Point du Jour" et organise des ateliers théâtre et de K-pop.

 

L’opération "école ouverte buissonnière" c’est aussi un bel exemple de travail collaboratif entre les académies d’Aix-Marseille et de Paris puisque du 6 au 16 juillet des élèves de la cité éducative Paris 19 Ouest (collèges Edmond Michelet et Georges Méliès) sont accueillis à Marseille et Avignon afin d’y découvrir les richesses culturelles, patrimoniales et environnementales. Dans le même temps des élèves du collège Jean Brunet d’Avignon, classé éducation prioritaire renforcée, sont à Paris du 6 au 11 juillet pour découvrir les richesses de la capitale.

 

 

Dans le second degré, soulignons aussi une très forte mobilisation des lycées professionnels ; avec des propositions originales comme la convention qui a été signée entre le lycée François Villon (75014) et le lycée professionnel Erik Satie (75014) qui implique l'accueil des élèves du lycée Villon (75014) au lycée professionnel Erik Satie (75014). 

On peut également noter le projet 1000 VOLTS au lycée professionnel Marcel Deprez (75011) où se déroule une semaine intensive sur plateau technique ; avec la réalisation de câblages électriques à la fin du mois d'août.

 

Parents d'élèves, rapprochez-vous de votre école, collège ou lycée de secteur et bénéficiez de cette opération.

 

Pour en savoir plus :

https://www.education.gouv.fr/ete-2020-des-vacances-apprenantes-pour-un-million-d-enfants-303834