Goncourt des lycéens attribué aux "Impatientes" de Djaïli Amadou Amal

mceclip0 - 2020-12-04 17h12m47s

Deux établissements parisiens participaient à l’édition 2020 : le lycée Fénelon (VIe) et le lycée Jacques Decour (IXe). Encadrés par leurs professeures de lettres et leurs professeurs documentalistes, les élèves se sont lancés depuis la rentrée dans cette grande aventure littéraire en relevant tous les défis jusqu’au vote national. Retrouvez les étapes en mots et en images.

Djaïli Amadou Amal, lauréate du prix Goncourt des lycéens 2020 pour
Les Impatientes.

Le prix Goncourt des lycéens a été attribué par le jury national le 2 décembre 2020,
à l’écrivaine Djaïli Amadou Amal,
pour son premier roman paru en France, Les Impatientes (éditions Emmanuelle Collas).

mceclip0 - 2020-12-04 17h14m19s
Cérémonie de remise du prix Goncourt des lycéens 2020

mceclip1 - 2020-12-04 17h16m37s

mceclip2 - 2020-12-04 17h26m45s



Ce roman polyphonique, féministe, poignant retrace le parcours de trois femmes africaines aux destins liés. A travers leur histoire, ce sont les violences subies par les femmes du monde entier que dénonce Djaïli Amadou Amal. 

 

 

Retrouvez toute la sélection pour le Goncourt 2020 

 

Le prix dans les lycées parisiens 

Deux établissements parisiens avaient été sélectionnés pour participer à ce prix cette année : le lycée Fénelon et le lycée Jacques Decour. Les classes participantes étaient encadrées par leurs professeures de lettres et leurs professeurs documentalistes – côté Fénelon, Anne Langlois et Olivia Maurès-Fontaine ; côté Decour, Aurélie Favre et Alice Henry, et Claire Le Ninan et Jérôme Debrune.

Les élèves s’étaient lancés depuis la rentrée dans cette aventure littéraire palpitante : lectures passionnées, débats intenses et fructueux, choix d’un tiercé gagnant de livres au sein des classes puis élection de délégués pour la représentation régionale.

Madeleine Eyzat, élève de Fénelon, a franchi toutes les étapes puisqu’elle a été élue jurée nationale et a eu l’honneur de représenter Paris et son lycée à la cérémonie de remise du prix Goncourt.

Les tiercés gagnants de nos deux lycées parisiens reflètent bien la diversité des avis de nos jeunes critiques littéraires et l’intérêt de ce prix qui suscite tant de débats et d’échanges entre les élèves.

  • Tiercé gagnant des jeunes jurés de Jacques Decour : Les ImpatientesHéritage et Chavirer.
  • Tiercé gagnant des jeunes jurés de Fénelon : Thésée, sa vie nouvelleHéritage et Saturne.

 

Retour en images sur différentes étapes du prix

Decour élèves lisant parc-Goncourt2020 Goncourt 2020-Groupe Fénelon avec masques 

Album-photos des élèves
du lycée Jacques Decour
 

Album-photos des élèves du lycée Fénelon 

 

 

Les 2 prix GONCOURT 2020

Présentation des 2 Goncourt à Decour Présentation des prix Goncourt au CDI du lycée Decour

Les Impatientes avait également été un des quatre finalistes du prix Goncourt, attribué le 3 novembre à L'Anomalie d’Hervé Le Tellier, écrivain oulipien et ancien pilier des «  Papous dans la tête » sur France Culture.

Présentation du roman L'Anomalie : "En juin 2021, un événement insensé bouleverse les vies de centaines d’hommes et de femmes, tous passagers d’un vol Paris-New York. Parmi eux : Blake, père de famille respectable et néanmoins tueur à gages ; Slimboy, pop star nigériane, las de vivre dans le mensonge ; Joanna, redoutable avocate rattrapée par ses failles ; ou encore Victor Miesel, écrivain confidentiel soudain devenu culte. Tous croyaient avoir une vie secrète. Nul n’imaginait à quel point c’était vrai. Roman virtuose où la logique rencontre le magique, L’anomalie explore cette part de nous-mêmes qui nous échappe."  - Gallimard.

Petit exemple du talent de ce membre de l’Ouvroir de littérature potentielle, un groupe/laboratoire de création littéraire fondé par Raymond Queneau et le mathématicien François Le Lionnais en 1960 :

NOTRE AUBER

Notre Auber qui êtes Jussieu
Que Simplon soit Parmentier
Que Ta Volontaires soit Place des Fêtes
Que Ton Rennes arrive
Sur Voltaire comme Courcelles
Donne-nous Galliéni notre Havre-Caumartin
Et ne nous soumets pas à la Convention
Cambronne-nous nos Défense
Comme nous Odéon à ceux qui nous ont Maraîchers
Délivre-nous des Halles,
        Miromesnil.

Dans Anthologie permanente