Bandeau

Les Petits Champions de la Lecture

logo champion lecture

PRESENTATION

Les enfants des classes de CM1 et de CM2 sont invités à lire en public un court texte de leur choix pendant 3 minutes maximum, extrait d’une œuvre de fiction.

INSCRIPTIONS

Les inscriptions pour la 11ème édition des Petits Champions de la Lecture se termine le 16 décembre 2022. 

Il n'est pas trop tard pour s'y inscrire. Pour en savoir plus, consulter la brochure de l'édition 2022-2023.

 Fichier PDF Brochure Edition 2022-2023

LES OBJECTIFS

  • Promouvoir la lecture auprès des jeunes grâce à l’oralité
  • Choisir librement les textes
  • Comprendre les textes en s'appuyant sur ces connaissances de l'étude de la langue
  • Lire à voix haute
  • Prendre la mesure de la diversité des textes
  • Rencontrer un auteur

S'ENTRAINER A LIRE A VOIX HAUTE

  • Tout d’abord, vérifie si tu peux lire à voix haute ton extrait dans le temps imparti à savoir 3 minutes maximum.
  • Bien lire à voix haute ne signifie pas exagérer ta performance ; il ne s’agit pas non plus de réciter des phrases apprises par cœur : tu auras ton texte sous les yeux. L’objectif est que tu lises ton extrait de manière fluide, que tu trouves la bonne intonation et que tu puisses faire passer l’atmosphère de l’histoire de la façon la plus spontanée possible, tout en veillant à ne pas jouer la comédie.
  • Avant de commencer à lire à voix haute, donne le nom de l’auteur et le titre de ton livre, et résume-le brièvement, afin que le public resitue le contexte de l’histoire avant de t’écouter.
  • Bien choisir son texte : on lit mieux un texte si on l’aime.
  • Souligner au crayon les mots importants pour les accentuer pendant la lecture.

BIBLIOGRAPHIE SUR LA LECTURE À HAUTE VOIX

La lecture à voix haute expliqué aux enfants - Frédérique Bruyas

Frédérique Bruyas évoque dans ce livre les joies de son métier de lectrice et partage l’émerveillement qu’il lui procure du point de vue de l’enfance. Après Le métier de lire à voix haute(2014), elle a conçu celui-ci comme la réponse qu’elle donnerait à un enfant qui lui demanderait : « C’est quoi, la lecture à voix haute ? » Il est destiné à tous les adultes ayant le désir de transmettre aux enfants le goût et l’art de lire à voix haute. L’Épopée du lion, de Victor Hugo, intégré à la fin du texte, se révèle le support idéal pour y parvenir. Par le biais de références historiques et d’exemples pratiques, elle donne des outils concrets pour permettre aux « lecteurs » de « cheminer dans l’histoire de l’écriture, la forêt des livres et de soi-même ».

La lecture à haute voix - Georges Jean

La lecture à haute voix connaît un regain d’intérêt. De nombreuses bibliothèques et médiathèques, des institutions scolaires, des associations s’efforcent de faire vivre le livre par la voix afin de susciter de nouveaux lecteurs. Dans cet essai, Georges Jean analyse la manière dont la lecture à haute voix a historiquement dominé pendant de nombreux siècles, la lecture silencieuse étant réservée aux clercs. L’auteur détermine ensuite les conditions dans lesquelles enfants, adolescents et aussi adultes peuvent tirer profit de ce type de lecture. La lecture à haute voix amène à clarifier à nouveau le lien entre écriture, lecture silencieuse et oralité. Elle peut créer de nouveaux appétits de lecteurs pour peu que l’on précise les cheminements pédagogiques et plus généralement culturels qui font de la lecture à haute voix autre chose qu’une lecture ânonnée. Cet essai révèle comment cette pratique orale peut devenir une lecture inspirée qui dévoile un autre sens au texte en impliquant la respiration et le corps du lecteur.

L'art de la lecture à haute voix - Blandine Clémot

Sous son apparente simplicité, la lecture à haute voix est un exercice complexe et périlleux. Il faut en effet tout à la fois savoir se faire voir, se faire entendre, se faire oublier, faire entendre le texte… Lire un texte en public est donc un art qui nécessite de la part du lecteur de connaître les techniques permettant d’acquérir la maîtrise du trac, de la respiration, du positionnement et du jeu de la voix, de l’adresse au public, de la direction et de la distribution du regard, du rythme, des silences, de l’analyse du texte, de la matière sonore des mots, de la durée et du bon moment de la fin d’une lecture publique, du public lui-même, de la nécessité d’un regard extérieur…

 

En savoir plus...

 

https://www.lespetitschampionsdelalecture.fr/