Bandeau

Autour de Calacas du Théâtre équestre Zingaro - TRAAM 2011-2012

AfficheCalacasQuixote
Ces séquences sont nées à la suite d’un stage d’Histoire des arts organisé par la DAFOR de l'Académie de Paris et l'IFé en Juin 2011 autour du spectacle Calacas créé par Bartabas au théâtre équestre Zingaro, à Aubervilliers, en répondre à un appel à production de ressources du Ministère, les TRAvaux Académiques Mutualisés (ou TRAAM).

A l'invitation de Bartabas, soucieux que la jeune génération découvre son travail, des classes de quatre établissements parisiens ont eu la chance infinie de voir une répétition générale de ce spectacle.

Comment des élèves de 6e et de 3e ont réagi à cette performance féerique et macabre ?

Comment des professeurs de disciplines très diverses ont proposé à leur classe des activités pédagogiques en lien avec les programmes disciplinaires et les programmes d'histoire des arts ?

L'objet de ces restitutions est de montrer ce que l'on peut faire en 6e comme en 3e, en classe à partir d'une création contemporaine qu'on ne peut classer que comme un art unique du spectacle vivant, pour enseigner l'histoire des arts.

Le travail proposé par une équipe de quatre collègues du collège Jean Perrin, situé dans le XXe arrondissement, vise à apprendre aux élèves à restituer leurs émotions esthétiques et à les partager constructivement avec leurs camarades. C'est ainsi que M. Labruère en Documentation, M. Férec en SVT, Mme Gallaroti en Arts Plastiques et Mme Le Blond en Lettres ont proposés des activités convergentes autour du spectacle du Théâtre équestre Zingaro.

CalacasPerrin

Avant le spectacle, les élèves sont amenés à examiner les affiches du spectacle, des textes extraits du dossier de presse et des reproductions de chevaux pour créer des attentes, un désir et une surprise face à ce spectacle inclassable. La féérie macabre les emporte et leur donne envie de recueillir et de mettre en scène le souvenir du spectacle par la rédaction d'une critique, par des travaux plastiques en deux dimensions et en trois dimensions et par une enquête menée au CDI et au salon du livre de jeunesse de Montreuil avec les futurs 6e de l'établissement, autour des arts du cirque.

Pour en savoir plus : Calacas à Jean Perrin

Viviane Fohr et Christiane Gayerie enseignent respectivement les arts plastiques et le français au collège Georges Courteline, dans le XIIe arrondissement. Le travail qu'elles nous livrent ici est centré sur l'image et l'émotion procurée par le spectacle sur un public de jeunes enfants. 

 

Affiche6 

"Calacas? Vous savez sans doute que c'est la Fête des Morts au Mexique.
On le comprend en regardant l'affiche du spectacle que nous avons analysée. Impressionnée et émue par la magie de Zingaro, la classe a rejoué dans la cour, retracé les parcours des chevaux, cherché des mots, les a peints, dessinés, coloriés, mis en scène dans une affiche.

Pour en voir plus : Affiches de Calacas

oona

Vous savez ce qu'est  un zootrope? Ancêtre du cinéma qui se produisait dans des foires, il reproduit le galop circulaire des chevaux pendant le spectacle. Avec du papier, du carton, de la colle et des ciseaux mais aussi un vieux stylo, nous avons mis en mouvement un petit squelette dans une drôle de petite danse macabre.

Pour en voir plus : Zootropes équestres

En voici quelques images dans les liens précédents et le déroulé de notre séquence à deux voix dans l'article ci-dessous..."

Pour en savoir plus : Calacas à Courteline

Joëlle Coudriou est professeur d'Education Musicale au collège Thomas Mann, dans le XIIIe arrondissement. Son approche musicale du spectacle appréhende avec force et justesse les traditions populaires mexicaines et quelques uns de leurs échos dans l'imaginaire occidental. Elle présente un travail précis et ludique mené dans une ZEP mais adaptable dans toutes les classes de CM2e et de 6e.

 

Cette séquence est née à la suite d’un stage d’Histoire des arts organisé par la Dafor en Juin 2011 autour du prochain spectacle de Bartabas au cirque ou plutôt théâtre équestre Zingaro à Aubervilliers qui s’intitulera «Calacas ». Des musiciens Chiliens devraient interpréter des musiques traditionnelles de leur pays. Le spectacle sera donné aux alentours de la période de la Toussaint, d’Halloween et bien sûr du jour des morts dans les pays d’Amérique du Sud et certaines régions des Etats-Unis.

J'ai donc préparé une séquence avec la question Musique, Symboles, Spiritualités dont la problématique sera "Comment se détacher de la mort en art?" c'est-à-dire les oeuvres d'art qui représentent la mort de façon inattendue."

L'ensemble de la séquence est disponible sur le site du professeur :
Pour en savoir plus : Madame Musique

CaptureEcranMadameMusique


Corinne Nonnenmacher enseigne l'éducation musicale au collège Françoise Dolto, dans le XXe arrondissement. Sa proposition, qui vise à faire comprendre aux élèves en quoi la musique du spectacle Calacas s'éloigne des codes de la musique circassienne, s'incarne dans un projet musical novateur de création TICE de la bande son d'un storyboard présentant le Spectacle.

Georges Seurat " Cirque" 1891Cette séquence s'ouvre sur un travail de perception de la musique traditionnelle de cirque avec la musique savante d'inspiration circassienne (Les Forains de Sauguet, Parade de Satie et 8 1/2 de Rota), puis de trois extraits musicaux du spectacle. Ce travail de perception est suivi d'une recherche sur les instruments utilisés dans la musique traditionnelle d'Amérique du Sud, sur Bartabas et le théâtre équestre Zingaro ainsi que sur le compositeur, Henry Sauguet.

Pour en savoir plus : Calacas à Françoise Dolto (pdf)

Voir également sur le site d'éducation musicale de l'académie de Paris : Comment la musique du spectacle Calacas s'éloigne-t-elle des codes de la musique circassienne ?

La richesse et la qualité du spectacle du Théâtre équestre Zingaro, ont conduit Guilaine Abeillé, professeur d'arts plastiques, Yaël Boublil, professeur de Lettres, et Carole Serrero, professeur d'espagnol, à retenir Calacas comme objet d'étude pour l'épreuve orale d'histoire des arts, en classe de 3e.

 

TableauEquestreFridaKhalo

Au collège Jean-Baptiste Clément, les élèves choisissent cinq objets d'études parmi les dix proposés par les enseignants. Chaque objet d'étude est traité en classe et fait l'objet de la constitution d'un dossier numérique, composé par les enseignants. Lors de l'oral, un objet d'étude est tiré au sort par l'élève qui doit le comparer à une autre oeuvre non étudiée en classe qui lui est proposée par le jury, après une vingtaine de minutes de préparation.

Cette modalité expérimentée depuis trois ans permet d'évaluer la qualité de synthèse et de restitution oral des connaissances apportées par les enseignants (en classe ou sur le dispositif numérique) ainsi que la réactivité et la sensibilité de l'élève face à une oeuvre d'art.

Pour en savoir plus :
Déroulement de l'épreuve orale d'histoire des arts à Jean-Baptiste Clément

Nous utilisons plusieurs outils numériques pour présenter l'épreuve et les ressources aux élèves

1) Le site web de l'établissement

Une rubrique Histoire des Arts a été ajoutée à la liste des disciplines sur le site du Collège. Elle comporte un article à onglets de présentation de l'épreuve à l'attention des élèves de 3e et de leurs parents ainsi qu'un lien vers le Netvibes Histoire des Arts, présenté ci-dessous

CaptureEcranSiteJBC

L'article de présentation de l'épreuve a été rédigé à l'attention des parents d'élèves. Cet article à onglets récapitule la définition de l'épreuve, la liste des objets d'étude, l'organisation des oraux blancs, des conseils pour le jour de l'épreuve et met à la disposition des candidats le barème conçu par l'équipe.

CaptureEcranSiteJBC2

2) Le Netvibes Histoire des Arts

CaptureEcranNetvibesHDA

Pour faciliter l'insertion de ressources par les enseignants participant à l'organisation de l'enseignement et de l'épreuve (qui ne disposent pas des droits de publication sur le site de l'établissement), et disposer d'une mise en forme attractive pour les élèves, l'équipe utilise depuis deux ans un portail web personnalisé Netvibes qui permet la diffusion des ressources méthodologiques et des contenus d'enseignement ainsi que la collaboration entre les collègues pour la création des sujets d'oraux.

Voir l'article de 2011 Un cahier d'histoire des Arts sur Netvibes 

Cette année la déclinaison élève a été organisée autour d'un onglet accueil, d'un onglet "Périodes historiques" qui présente des outils méthodologiques pour faire une biographie et des frises chronologiques, d'un onglet "Thématiques" qui rappelle les six thématiques du collège, ainsi que d'un onglet "Domaines artistiques" qui présente les six domaines artistiques, des outils méthodologiques pour l'analyse et le vocabulaire spécifique de chaque art ainsi que des liens vers les dix dossiers numériques constitués pour les élèves.

CaptureEcranNetvibesHDADetail

3) Les Jog The Web

L'année dernière, nous avions constaté que les onglets trop nombreux sur le Netvibes rendaient l'accès aux ressources plus difficile. Pour chaque objet d'étude nous avons donc élaboré un Jog The Web séparé.

CaptureEcranJogTheWebPosada

Qu'est-ce qu'un Jog The Web ? Présentation de Jog The Web et vidéos d'aide

Cet outil, qui permet d'organiser une lecture linéaire (ou au moins successive) à partir de supports créés par l'utilisateur ou glanés sur le web, est un puissant vecteur d'organisation des ressources pour les élèves. Cet outil est particulièrement précieux pour l'enseignement de l'histoire des arts, qui mené par plusieurs enseignants de disciplines disctinctes, court toujours le risque du morcellement ou l'éclatement dans des directions multiples et pas toujours convergentes.

Nous avons donc au fur et à mesure de l'année rassemblé dans cet outil les différents supports fournis aux élèves pour travailler les dix objets d'étude proposés. Ce travail patient, qui s'est appuyé parfois sur les découvertes pertinentes de certains élèves, a permis, avec les oraux blancs proposés, une meilleure structuration du discours des élèves pendant l'oral, qui ont appris à faire la synthèse des documents proposés et à citer leurs sources. 

Voici les deux dossiers élaborés à partir du spectacle (objets d'étude)