Bandeau

Teatro de Ferro : Dura Dita Dura

ddd MAI 2013 B2 Le 16 et 17 mai, le Teatro de Ferro présente un spectacle de marionnettes tout public à partir de 12 ans, sur le thème de la dictature portugaise, dans le cadre de la 7ème biennale internationale des arts de la marionnette, organisée par le Théâtre de la Marionnette à Paris, la Maison des métallos et la Ville de Pantin.

Saluons et soutenons les créations artistiques portugaises qui se font malgré la volonté du gouvernement portugais actuel de réduire l'expression artistique à néant. Madalena Mota

L'histoire

C'est l’histoire de Baltazar, enfant traumatisé par le régime salazariste, ainsi que celle de sa famille qui sombre dans le désespoir. A la suite d'une scène traumatique, Baltazar comprend que dans son pays « les murs ont des oreilles » et que le silence vaut de l’or. S’exprimer par la parole n’est plus sans danger et l’enfant en devient muet. Muet, mais ni sourd ni aveugle, le garçon perce de son regard les ténèbres de la dictature.

L'écriture

Dura Dita Dura est un spectacle dont l'écriture et la mise en scène ont jailli d'un sentiment d'urgence : les nouvelles générations n’ayant pas connu le régime salazariste, plus de trois décennies après la révolution des oeillets, ont tendance à atténuer, voire nier, la noirceur des années de dictature. Cette période est évoquée à partir du point de vue d'un enfant, Baltazar, qui porte dans son corps les marques de la dureté insoutenable du salazarisme.

L'interprétation

La parole du comédien s’oppose au mutisme des figurines et le spectateur est transporté dans le monde du petit garçon, qui comprend à un âge précoce le danger de s’exprimer par la parole.

Le comédien n’incarne pas le rôle de Baltazar, celui-ci est à certains moments représenté par une marionnette, mais son histoire, ses sentiments et ses cauchemars sont principalement transmis par le récit. En revanche, le narrateur évoque dans son jeu les personnages importants autour de l’enfant - son père, sa mère et le charlatan Sébastien Monsieur Serpent, qui empoisonne l’imaginaire de Baltazar et sera la cause de sa maladie.

L'action dans le cadre scolaire

Autour de ce spectacle, il est possible d'organiser une intervention dans votre établissement. Elle peut-être préalable ou post spectacle, afin de préparer ou de poursuivre cette sortie pédagogique.

Prendre contact avec Sanya Tsvetkova

email mediation@theatredelamarionnette.com
  pictograms-nps-emergency telephone 01 44 64 79 70

Les infos pratiques

Spectacle

  • spectacle en portugais sur-titré en français
  • durée : 50mn
  • à partir de 12 ans

Quand?

 

Jeudi 16 mai à 21h
Vendredi 17 mai à 10h

Lieu

Maison des métallos 

94, rue J-P Timbaud 75011 Paris

M°: Couronnes ou Parmentier

Tarif

Tarif scolaire : 5 euros par élève,  gratuité pour l'accompagnateur

Dossier d'accompagnement pdf

Site du Festival nouvellefenetre

Site du Teatro de Ferronouvellefenetre

Un extrait du texte en portugais

Era uma vez um menino pequeno que vivia num país pequeno virado para o grande oceano. Dizia-se que, nesse país, grandes homens e homens de todos os tamanhos se tinham lançado pelo mar dentro à procura de outros países e de outros homens. Mas isso tinha acontecido há tanto tempo que o menino de que estamos a falar nunca tinha molhado os pés no mar. Dizia-se também que nesse país pequeno as pessoas tinham saudades de toda a espécie de coisas grandes e pequenas. Eque, todos os domingos, aqueles que viviam bem perto do grande oceano iam até junto da praia para daí olharem as ondas a bater horas a fio. Era o passeio dos tristes (...)