La mission académique pour l'éducation prioritaire (MAEP)

Logo MAEP

La mission académique pour l’éducation prioritaire (MAEP) est chargée d’animer la politique de l’éducation prioritaire (EP).

Rôle

  • La mission académique pour l’éducation prioritaire est chargée d’animer la politique de l’éducation prioritaire et d’accompagner sa mise en œuvre dans les réseaux d’éducation prioritaire. L’éducation prioritaire parisienne comporte aujourd’hui 26 REP, 4 REP+, 5 collèges et 26 écoles en convention académique pluriannuelle de priorité éducative (CAPPE). Chacun de ces réseaux élabore son projet d’actions et de formation à partir des orientations nationales et académiques.
  • 21 coordonnateurs de réseau qui font partie intégrante de la mission académique, impulsent, développent, organisent les initiatives, les actions et les projets des REP et REP+. Ils assurent, auprès des pilotes, les continuités pédagogiques et éducatives entre les écoles et le collège et œuvrent aux complémentarités entre temps scolaires et activités périscolaires. Ils sont en contact régulier avec les structures, associations, dispositifs intervenant sur le territoire. Ils nouent des partenariats, notamment avec des établissements culturels.

 Fichier PDF Quel est le nom du coordonnateur pour chaque réseau ? Télécharger la liste ici !

  • La mission est également chargée du lien avec la politique de la ville et le programme de réussite éducative.
  • Elle assure le suivi de dossiers transversaux : Coup de pouce clé, ALEM, AFM6, cordées de la réussite et parcours d'excellence et contrat local d’accompagnement à la scolarité.

Équipe

Responsable de la mission

Adjointes au responsable de la MAEP

Assistant-Secrétariat

Dossiers transversaux

Les réseaux

4 REP+ (Réseau d'Éducation Prioritaire, avec moyens renforcés)

  • 18ème : Georges CLEMENCEAU et Maurice UTRILLO
  • 19ème : Georges ROUAULT
  • 20ème : Colette BESSON

26 REP (Réseau d'Éducation Prioritaire)

10ème : La GRANGE aux BELLES
11ème : Lucie et Raymond AUBRAC
13ème : Camille CLAUDEL et Évariste GALOIS
14ème : François VILLON
17ème : Boris VIAN
18ème : Hector BERLIOZ, Aimé CÉSAIRE, Marie CURIE, Marx DORMOY, Daniel MAYER et Gérard PHILIPE
19ème : Guillaume BUDÉ, Sonia DELAUNAY, Suzanne LACORE, Georges MÉLIÈS, Edmond MICHELET, W.A. MOZART, Édouard PAILLERON, Edgar VARÈSE
20ème : Jean-Baptiste CLÉMENT, Robert DOISNEAU, Françoise DOLTO, Pierre MENDÈS FRANCE, Jean PERRIN et Flora TRISTAN.

Les CAPPE (Conventions Académiques Pluriannuelles de Priorité Éducative)

4 collèges

10ème : SÉLIGMANN et VALMY
13ème : Elsa TRIOLET
20ème : Lucie FAURE

26 écoles

Liste des écoles en CAPPE au 1er septembre 2015

Réseaux de l'académie

La nouvelle carte de l’éducation prioritaire s’est redéployée sur l’arc Nord, Nord-Est de la capitale, tout en prenant mieux en compte les évolutions de la périphérie Sud.
L’éducation prioritaire parisienne, c’est aujourd’hui 30 réseaux (26 REP et 4 REP+) avec 215 écoles et par ailleurs, 4 collèges et 26 écoles en convention académique pluriannuelle de priorité éducative (CAPPE).

Carte des REP, REP+ et CAPPE dans l'académie de Paris à la rentrée scolaire 2015

Réseaux dans les quartiers prioritaires de la Ville de Paris

L'intervention de la politique de la ville s'est resserrée à Paris sur 20 quartiers de 8 arrondissements, dans le cadre du contrat de ville 2015-2020 signé le 7 mai 2015. 
Cette géographie des quartiers prioritaires (QPV) est complétée par :

  • les" quartiers vécus" ;
  • les quartiers "en veille active", correspondant au contrat urbain de cohésion sociale 2007-2014.

Carte des réseaux et quartiers prioritaires de Paris

ERASMUS+ pour le bien vivre et apprendre des jeunes européens dans le réseau multi-secteurs Curie Philipe (Paris 18ème)

En septembre 2017, le réseau Marie Curie et le réseau Gérard Philipe entraient en réseau multi-secteurs (un des trois réseaux parisiens).

A la rentrée 2017, dans le prolongement des mobilités déjà effectuées les années précédentes à Edimbourg et à Madrid,  les trois pilotes (les deux chefs d'établissement des collèges et l'IEN) ont décidé d'élaborer un nouveau projet de mobilité des personnels Erasmus KA1 en liaison avec la DAREIC et l'Agence Erasmus à Bordeaux pour 2018.2019.

Trente-huit personnels du réseau (direction, documentaliste, coordonnatrice REP, psychologue scolaire, directeurs, enseignants des deux degrés, assistante de portugais) se sont inscrits provenant des deux collèges et des écoles Hermel, Championnet et Simplon, pour un format de mobilité identique du mardi soir au samedi matin.

Ces trois mobilités, avec un nombre restreint de partenaires (Edimbourg et Madrid déjà connus et Lisbonne pour la première fois), ont été envisagées en cohérence avec les langues offertes dans le réseau :

  • Enseignement de l'anglais dans les deux collèges et toutes les écoles élémentaires et polyvalentes du réseau ;
  • Classe bilangue anglais/espagnol  au collège Gérard Philipe ;
  • Classe bilangue anglais/portugais au collège Marie Curie et enseignement du portugais dans les écoles Hermel et Simplon par des assistants de l'Ambassade.

 Ce projet a été porté financièrement par le collège Marie Curie et coordonné par la coordonnatrice REP, accompagnée d'un référent par mobilité :

  • La professeure d'espagnol au collège Gérard Philipe , pour Madrid ;
  • Le directeur de l'école Hermel, pour Lisbonne ;
  • La professeure d'anglais au collège Marie Curie, pour Edimbourg. 

De nombreuses réunions ont eu lieu, d'abord communes aux trois mobilités, en présence de représentants de la DAREIC, pour définir d'une part les axes pédagogiques communs aux trois mobilités.

D'autre part des réunions plus administratives ont été organisées par le gestionnaire du collège Marie Curie et par la coordonnatice REP pour expliquer l'ensemble des procédures sur le site Erasmus et les  documents administratifs et financiers demandés par l'agence Erasmus. Le gestionnaire s’est également chargé de gérer les appels d'offres pour trouver les hôtels et les vols.

Puis des réunions pédagogiques  plus spécifiques par mobilité  se sont organisées  en présence de la coordonnatrice du réseau, du référent et des participants.

Ce projet de réseau a été construit à partir de besoins et d'objectifs communs, figurant dans nos projets d'établissements, en cohérence avec les projets des réseaux Curie et Philipe et du référentiel de l'éducation prioritaire, sur les thèmes suivants :

  • La découverte des systèmes éducatifs européens
  • L'accompagnement des élèves à besoins particuliers
  • L'éducation à la citoyenneté et au développement durable
  • Le vivre ensemble et le climat scolaire
  • Les projets interdisciplinaires

Ces échanges ont non seulement favorisé l'enrichissement professionnel et personnel des participants, mais ont aussi contribué au développement d'une culture internationale au service de tous nos élèves. Des projets etwenning se sont mis en place entre classes volontaires et de vrais liens se sont créés entre les collègues du réseau des divers cycles et disciplines.

Une exposition a été organisée au collège Gérard Philipe en présence de tous les personnels du réseau en juin 2019, présentant un diaporama par mobilité :

Ces diaporamas ont été conçus par les équipes des trois mobilités.

L'évaluation du projet a mis en lumière les points positifs suivants :

  • Grande cohérence du projet par rapport aux besoins et aux objectifs des établissements
  • Grande pertinence des thèmes prioritaires choisis
  • Ce projet s'adresse à un secteur scolaire accueillant un public défavorisé où l'innovation pédagogique prend tout son sens
  • Le choix des pays européens s'est appuyé sur les langues offertes, qui pourrait constituer un point de départ pour d'autres mobilités d'élèves KA2.

Cette analyse a également indiqué que certains points gagneraient à être améliorés :

  • Il convient que ce projet contienne une mise en application des acquis de mobilité et qu'il identifie les retombées positives attendues pour les élèves
  • Il serait souhaitable que des méthodes et outils soient élaborés permettant de mesurer les effets sur les nouvelles pratiques pédagogiques des enseignants, les résultats des élèves ( bien être à l'école,  comportement citoyen, respect de l' environnement,  résultats scolaires….).

Hélène Sabbag, Coordonnatrice du REP multi-secteurs Curie Philipe

ERASMUS Edimbourg

Semaine du livre à la Goutte d’Or, le partenariat éducatif à l’échelle d’un quartier (Paris 18ème)

Depuis quatre ans, le quartier de la Goutte d’Or met à l’honneur le livre le temps d’une semaine. Cet évènement, à l’initiative du centre social Accueil Goutte d’Or et du REP+ Georges Clemenceau, avec le soutien de la mairie du 18ème arrondissement de Paris, est devenu un des temps forts du partenariat éducatif à l’échelle du quartier.

Enseignants, acteurs associatifs, bibliothécaires, libraires… se mobilisent pour mettre en avant l’importance du livre dans le développement de l’enfant et montrer la complémentarité des actions réalisées au quotidien au sein des écoles, des associations et des structures culturelles du quartier. Familles et partenaires se retrouvent lors d’une soirée en fin de semaine pour se rencontrer et pour découvrir et encourager les productions des enfants.

Pour l’édition 2020, du 9 au 16 mars, le thème du courage a été mis à l’honneur. Estime de soi, acceptation des différences, figures historiques de l’engagement… : les enfants ont pu échanger autour des petits et des grands courages à partir de la sélection de livres proposée pour l’évènement aux enseignants des 8 écoles et du collège. Des rencontres avec des autrices, poètes, illustrateurs, éditrices, libraires, journalistes ont permis aux élèves de découvrir les métiers du livre, débattre… et devenir auteurs à leur tour.

Stéphane Bardelli, coordonnateur du REP+ Clémenceau (Paris 18ème)

SDL2020-12mars-SSB

Un projet ERASMUS dans le REP Claudel (Paris 13ème)    

En 2017 

Il y a trois ans, des enseignants, directeurs et Principal du collège ont participé à une première mobilité via le projet Erasmus+. Il s'agissait d'un projet de académique ayant pour objectif de permettre à des enseignants des REP parisiens de participer à une mobilité.  Ainsi, ils ont pu rencontrer, échanger et travailler avec leurs homologues d’Ecosse (Edinbourg) et d’Espagne (Madrid).

Ils ont alors mis en place un projet commun autour du vivre ensemble. Chacun apportait aux autres son expérience des projets efficients mis en place dans leur établissement, mais aussi ceux pour lesquels des pistes d’amélioration étaient à envisager. Après plusieurs rencontres (dans chaque pays), ils décidèrent de travailler autour de différentes actions dans le seul but d’améliorer ce vivre ensemble.

C’est par le biais du sport, des arts, du langage, de la médiation par les pairs qu’ils décidèrent de baser leurs échanges et réflexions. La plateforme E-twinning est, depuis le début de ce vaste projet, le support de nombreux échanges. Mais elle n’est pas la seule. La dématérialisation est pratique car rapide, instantanée. En revanche, le côté « réel », physique est indispensable pour que les élèves comprennent véritablement ce qu’il en est. Afin que cela prenne sens, encore plus, des élèves purent partir l’année suivante, rencontrer leurs camarades européens à Madrid.

En 2019 

Ceci est la genèse rapide d'un nouveau projet KA2 intitulé « La médiation par les pairs, facteur de citoyenneté ».

Elle est mise en place depuis dix ans chez nos collègues Espagnols, et fonctionne bien. Au sein du REP Claudel, des actions sont mises en œuvre depuis trois ans : les messages clairs, premier niveau de médiation, fonctionnent bien à l’école polyvalente Franc-Nohain et une formation à la médiation a été faite à des adultes de l’école élémentaire 51 Porte d’Ivry. De même au collège depuis la rentrée 2019 puisque des enseignants, AED, CPE et élèves reçoivent cette même formation, et ce, conjointement, ce qui induit une évolution dans le rapport élève/professeur . Pour finir, continuité et cohérence sont assurées au sein du réseau.

Les mobilités de l'année scolaire 2019-2020 permettent de penser, échanger et optimiser ce dispositif. Mais pas seulement. Plus largement, il a été  décidé de parler de médiation globale ; cela inclut la médiation par le sport et les arts. Il a été conclu qu’il fallait une approche plus large pour donner davantage de sens aux actions.

Il a alors été établi qu’il est nécessaire de travailler le vocabulaire des émotions et des sentiments préalablement aux messages clairs et à la médiation par les pairs. Mais également tout ce qui relève des compétences psycho sociales (bienveillance, empathie), puisqu’il est indispensable de savoir décentrer son point de vue, par exemple, pour tenter de comprendre ce que ressent l’autre. Les valeurs comme l’entraide, la coopération sont travaillées via le sport (rugby, en l’occurrence). Les arts, quant à eux, sont un domaine-support au langage, entre autres.

Toutes ces notions sont développées dans les trois axes du projet de réseau. Mais celui qui est davantage visé est celui du climat scolaire.

En pratique :

Echanges : L’ensemble des élèves et leurs enseignants communiquent par le biais de correspondances ; par voie électronique pour l’instant, et bientôt par voie postale.

Pratiques : Afin d’améliorer les pratiques de chaque établissement, ils seront amenés à produire des capsules vidéo dans lesquelles ils mettront en scène une médiation, mais traiteront aussi différents sujets comme celui du harcèlement, par exemple.

Médiation par les pairs : Les élèves travaillent préalablement le vocabulaire les compétences d’ordre psycho social ; et s’ajoute à cela les entrainements  des collégiens avec une comédienne et/ou des avocats afin de performer leur discours, leur prise de parole. Le langage est, comme pour tout, la clé de voûte, fondamentale. Tout est lié ; c’est pour cette raison que la médiation a dû être envisagée plus largement.

Médiation par le sport : Quant à l’entrée sportive, des matchs auront lieu lors des mobilités des élèves.

Médiation par les arts : Enfin, un travail commun sur une ou plusieurs œuvres connues (en lien avec les thèmes choisis) sera effectué puis partagé.

Les mobilités : Paris et Madrid

Les deux premiers échanges (les Espagnols sont venus en décembre et les Français les ont rejoint en mars) ont permis d’évoquer ces nombreux sujets et d’aborder la mise en œuvre ainsi que le suivi du projet commun et sa valorisation (nécessaire à l’agence Erasmus).

Les deux échanges, prévus en avril et mai sont reportés à la rentrée. Ils serviront à organiser les mobilités des élèves l’an prochain.

Emilie GROBOCOPATEL, coordonnatrice du REP Claudel (Paris 13ème)

ERASMUS

« Paris-New-York, les 100 vues » une expo photo réalisée par les élèves de 4ème du collège Suzanne Lacore (Paris 19ème) , en collaboration avec les élèves du lycée français de New York

Une série de photographies réalisées dans le 17e arrondissement a été exposée. Le choix de cet arrondissement est représentatif de la diversité urbanistique et architecturale entre le Paris haussmannien et le Paris du XXIe siècle.

Le but des élèves de 4ème était de présenter des vues comparatives des paysages urbains entre Paris et New-York. Ils ont mis en commun leurs photographies avec celles des élèves du lycée français à New York qui ont réalisé le même travail.

L'exposition a présenté la réunion de ces travaux et a eu lieu en janvier 2020 à la mairie du 19ème arrondissement.

Christine Sombrun, coordonnatrice du REP Lacore (Paris 19ème)

 Accrochage dans la salle des fˆtes

Rendre les murs plus colorés….  avec le REP Varèse et le CENTQUATRE (Paris)

 Le collège Varèse et l’école Georges Thill du REP Varèse mènent un projet avec l’artiste urbain franco-allemand Jan Vormann sculpteur connu pour les « réparations » de murs urbains qu'il réalise en légo. Ce projet s’inscrit dans le cadre d’un projet plus large proposé par le CENTQUATRE, le projet « Bienvenue » qui rassemble des interventions artistiques dans l’espace public, dans le 19ème arrondissement. Il occupera l’espace situé entre le quai de la Marne et le quai de Metz.

Vous trouverez au sein du collège une « urne à Légo » destinée à collecter des Légo pour le projet. Il y a 4 autres urnes installées dans le quartier (école Georges Thill, Centre Social espace 19 Ourcq, Hall d’immeuble (i3F) à l’angle du quai de Metz, La mairie d’arrondissement.

L’artiste Jan Vormann a déjà mené une intervention à l’école Georges Thill et devrait revenir pour finaliser le projet avec les élèves de l’école et du collège Varèse.

Catherine Rampin, coordonnatrice du REP Varèse (Paris 19ème)

projet REP Varèse

« Un bon mélange » - Investir l’espace public avec le REP Budé, le collectif Boa Mistura et le CENT-QUATRE (Paris)

projet budé 2

Les élèves des écoles Romainville A et B et de l’école Cotton B travaillent avec le CENT-QUATRE et le collectif Boa Mistura à une transformation de l'espace public dans leur quartier, dans le cadre du budget participatif de la ville de Paris. Avec le collectif d'artistes, leurs enseignants et le professeur d'arts plastiques de la ville de Paris, ils vont investir l'espace de la place Charles Monselet et l’escalier Frédéric Mourlon. Ce projet interdisciplinaire fait intervenir des élèves du cycle 2 au cycle 3, en arts visuels et en découverte du monde.

Le collectif Boa Mistura a présenté son travail aux élèves des différentes écoles qui se sont montrés très intéressés et ont posé de nombreuses questions ! Des échanges plurilingues, en anglais, en espagnol, en portugais et en français !

Avec leurs enseignants et les professeurs d’art plastique, les élèves ont travaillé sur l’espace et le plan et réalisé des pré-projets en volume en attendant de travailler sur la place Charles Monselet.

Catherine Rampin, coordonnatrice du REP Budé (Paris 19ème)

projet budé

 

Mise en pratique et évolution de la thématique du développement durable au sein du réseau multi-secteurs Curie Philipe 

 
Cette thématique a été impulsée par M. Gaudin, professeur d'histoire et de géographie au collège Marie Curie, lors de sa prise de fonction en septembre 2014. Depuis divers projets variés se sont succédés :
  •  2014. 2015 : Ateliers EDD en 4ème avec l'association "Carton plein 75", qui emploie des personnes en réinsertion, afin de recycler des cartons usagés et de les revendre.
  • 2014 : Premier prix de l'Education citoyenne de l'Académie de Paris à 14 élèves de 4ème
  • 2015. 2016 : Projet pluridisciplinaire sur les enjeux de l'EDD sur une classe " La 5ème durable"
  • 2015 : Labellisation COP 21
  • 2016. 2017 : Projet inter-académique sur la fonte de l'Arctique
  • 2017 : Création d'un jardin pédagogique ; formation des éco-délégués ; recyclage et obtention du label E3D niveau 1 pour le collège Marie Curie
  • Depuis 2017 : Visites croisées entre les élèves du premier degré et les éco-délégués du collège Marie Curie
  • 2019 : Les éco-délégués de Marie Curie ont été choisis pour interroger Monsieur Blanquer, à l'occasion du lancement des kits sur les 17 objectifs du développement durable,  à la fondation Goodplanet, en présence de Monsieur le Directeur de l'Académie, M. Coignard et de Monsieur Sirel, IA-IPR référent EDD académique et référent pour notre réseau : 
Du côté du premier degré, certaines écoles seulement ont inscrit ce travail dans leur projet d'école et fait le choix de développer un jardin pédagogique ou d'entretenir un compost ; de mettre en place le tri sélectif dans toutes les classes ; d'élaborer une charte EDD ou un livret sur les éco-gestes en maternelle....
L'école élémentaire rue de Torcy, n'appartenant pas au réseau mais avancée sur cette thématique (actuellement niveau 2 E3D),  a rejoint le groupe de travail.
 
Peu à peu, ce travail a pris de l'ampleur au sein du réseau : des référents EDD sont identifiés dans cinq écoles et un professeur par collège ;  tous les partenaires ont été listés dans et en dehors du quartier ; 6 pôles ressources ont été définis ( graines et boutures , recyclage, apiscope, jardinage, formation des éco délégués, compost) .
Et parfois même, cette dynamique est relayée par des ateliers jardinage sur le temps périscolaire .
 
Des visites croisées entre les enseignants volontaires du réseau sont prévues autour des 6 pôles. Les visites croisées entre les élèves se poursuivent aussi (du cycle 1 au cycle 4).
Par exemple, le vendredi 22 février 2020 les élèves de la maternelle Simplon ont découvert le fonctionnement de l'atelier du développement durable à Marie Curie, comme le présente l'article suivant rédigé par les élèves éco délégués, illustré de photos : 
 
Une formation sur les 17 objectifs du développement durable va être proposée aux directeurs et enseignants du premier degré par M. Gaudin, qui propose par ailleurs des formations académiques et à Canopé. 
 
A la rentrée 2019, ce professeur d'histoire géographie a proposé de mettre en commun ce travail de la petite section à la 3ème sur une plateforme numérique. Le projet intitulé : "L'ENT au service du projet EDD inter-cycles au sein du réseau multi-secteurs Curie Philipe", a été retenu comme projet innovant par la Cardie. La DANE nous accompagne aussi dans cette démarche. Ce projet a motivé cinq écoles du réseau sur onze à deposer leur candidature cette année pour obtenir l'ENT (en plus des deux collèges et d'une école déjà connectés à l'ENT).
 
La MAEP a lancé un groupe de travail EDD, la coordonnarice du REP y a présenté l'ensemble de ces activités.
 
Enfin un temps fort fédérateur du réseau est prévu sous forme d'exposition à la Mairie du 18ème du 2 au 9 juin, durant la Semaine Européenne du Développement Durable, avec une inauguration en présence de la presse.
 
Ce travail de réseau est une excellente illustration de l'ODD 17 (partenariats pour réaliser les ODD) à l'échelle locale. De plus l'ensemble du réseau vient d'obtenir le label E3D niveau 1.
Cette dynamique de réseau est très motivante pour tous ses acteurs et créé du lien entre les collègues des divers cycles.
 
Hélène Sabbag, coordonnatrice des REP Gérard Philipe et Marie Curie (Paris 18ème)

« Projet sur les ROBOTS » - Inciter les enseignants du REP Berlioz à enseigner la programmation

Les enseignants de la Circonscription 18C dont ceux du REP Berlioz se forment à la programmation robotique.

L’objectif de cette formation est de donner des ressources pédagogiques et du matériel pour aider les enseignants à d’apprendre à leurs élèves à programmer. Et quoi de plus stimulant que de se mettre en situation d’apprenant ?

Ces formations ont  été animées par Corinne Ciprès Conseillère pédagogique de circonscritpion, Aurélien Brendel et Dominique Halperin professeurs de mathématiques. Deux professeurs de technologie du Collège Berlioz, Armelle Ngemeyeme, Yanis ChiKh et Marie-Dominique Liénard la coordinatrice du REP, leur ont prêté main forte.

Yanis ChiKh reste à disposition des écoles Vauvenargues élémentaire et Belliard élémentaire du REP Berlioz le vendredi matin de 9h à 11H pour aider au démarrage de ce projet. Une mallette de 6 robots est disponible également au Collège en salle de technologie. Et une nouvelle commande est demandée par les Directeurs d’école et les enseignants ! Ce qui démontre l’attractivité et l’utilité de ce projet.

Marie-Dominique Lienard, coordonnatrice du REP Berlioz (Paris 18ème)

robotique berlioz 1

Rencontre de jeux d'échecs du REP Daniel Mayer.

Lundi 9 décembre 2019, des élèves de 6ème du Collège Daniel Mayer et des élèves de CM2 des écoles Cugnot et Genevoix se sont réunis pour se confronter à  11 défis complexes mathématiques liés aux Echecs.
La récolte des réponses s'est faite par QR codes, dans une ambiance festive.
Félicitations aux équipes des Rois blancs et des Pions noirs, 1ers ex aequo avec 73% de bonnes réponses, ainsi qu'à l'équipe des Pions blancs qui se classe 2e avec 70% de bonnes réponses !
Les élèves et leurs professeurs ont déjà hâte de recommencer !
 
Un championnat interclasses à distance via une application de messagerie est à ce jour en suspens, de même que le tournoi sur table prévu à la salle des fêtes de la Mairie du XVIIIe arrondissement le 22 avril. En attendant, les élèves peuvent obtenir des ceintures d'autonomie en jouant en ligne.
 
L’investissement des enseignants lors de 2 journées de travail annuelles en groupe d'enseignants, depuis l'an dernier, a porté ses fruits.
 
Emilie Genauzeau, coordonatrice du REP Mayer(Paris 18ème)
rencontre echecs rep

La tête et les jambes - Rencontre sportive autour des échecs dans le REP+ Utrillo (Paris 18ème)

En juin 2019, à l’initiative de Mme Soille, directrice de l’élémentaire REP + Dorléac B et Gérard Vaysse, chargé de mission académique pour le développement du jeu d’échecs en milieu scolaire,a été organisée la première rencontre sportive la tête et les jambes.

Cette rencontre avait pour objectif de permettre aux élèves de la porte de Clignancourt de se rencontrer et de participer en équipe mixte à des défis sportifs en s’aidant de leur tête et de leurs jambes.

Cette rencontre a eu lieu le lundi 17 juin 2019 et a réuni 126 élèves de CM1, CM2 et 6ème. Ce projet n’était pas seulement un projet de cycle 3 mais plus largement un projet inter réseau, un projet de territoire. Les équipes du REP+ ont souhaité donner la capacité aux élèves de se rencontrer et d’échanger autour des valeurs du sport.

La journée était organisée autour de plusieurs activités sportives :

  • Le tir à l’arc, animé par M Constant PVP de l’école élémentaire REP + Rouanet
  • L’athlétisme, animé par M Schumacher professeur d’EPS du collège Maurice Utrillo et Christophe Klenievski CPC de la 18C Montmart
  • Les échecs, animés par Gérard Vaysse,
  • Le hockey, animé par des partenaires associatifs.

Ont participé : les  élèves des collèges Hector Berlioz et Maurice Utrillo et ceux des écoles élémentaires Dorléac, Rouanet et Belliard.

Le projet a été reconduit pour l’année scolaire 2019/2020. A la rentrée de septembre 2019, il y avait déjà plus de 200 élèves inscrits et une école supplémentaire s'est inscrite à la rencontre.

Lucile Lepolard, coordonnatrice du REP+ Utrillo (Paris 18ème)


la tete et les jambes

Rédigées par les coordonnateurs REP et REP+, ces lettres et autres gazettes vous informent sur l'actualité des réseaux.

Les chroniques du REP Budé - Avril 2020

Au sommaire :

  • la formation inter-degrés
  • les projets inter-degrés
  • les classes dédoublées
  • "Bien-venue" : un projet artistique avec le Centquatre
  • le développement durable dans le REP Budé
  • la continuité pédagogique au collège
  • et..... un peu de poésie!
 Fichier PDF Télécharger ici les chroniques du REP Budé !
Lettre d'info du REP Berlioz - Mars 2020

Au sommaire :

  • Projet de médiation par les pairs et prévention du harcèlement
  • Rallye scientifique 
  • Salon du livre solidaire
  • Valorisation du Plurilinguisme dans le 18ème arrondissement.
  • Projet de programmation robotique
  • Dispositif ouvrir l’école aux parents pour la réussite des enfants
  • Projet Michka
  • Les 150 ans de Berlioz.
  Fichier PDF Télécharger la lettre d'info !
Lettre d'info du REP+ Rouault - décembre 2019

Au sommaire :

  • L'évaluation du REP+ Rouault
  • Retour sur les commissions PEAC et parcours citoyen
  • la semaine du livre sur le quartier Danube Marseillaise
  • Le projet EVE et la rentrée en musique
  • Le comité de pilotage E3D du collège Rouault
  • Lien école-familles
 Fichier PDF Télécharger la lettre d'info !