Bandeau

Peut-on tout dire sur Internet ? : un atelier « Bien vivre ensemble au collège » (niveaux 5e et 4e)

La séquence de Marie GHORAYEB et une professeure de Lettres (collège Georges Sand)

internet

Partenariat professeure documentaliste Marie GHORAYEB et une professeure de Lettres

CLG G. Sand

Durée de chaque séance : 2h

Contexte :

Internet et les réseaux sociaux font partie intégrante de la vie quotidienne des élèves. En tant que membres de la communauté éducative mais aussi à titre privé, en tant qu’entourage de jeunes, nous savons tous que les enfants accèdent  à certaines applications avant d’atteindre l’âge autorisé, et qu’ils ignorent à la fois les lois et les précautions à prendre sur Internet.

Par ailleurs, les cas de harcèlement de collégiens prennent souvent la forme de « cyber-harcèlement ».

Indépendamment des enjeux liés à l’éducation, une réflexion est menée à tous niveaux pour définir le cadre d’une citoyenneté numérique et une protection du citoyen adaptée à ces nouveaux enjeux.

Objectifs de l’atelier :

  • Initier une réflexion sur une pratique quotidienne des élèves qui n’a pas l’habitude d’être questionnée. Seront abordées à la fois les questions de la liberté d’expression, du droit d’auteur et des données personnelles/traces.
  • Porter à la connaissance des élèves le cadre législatif qui entoure l’usage d’Internet
  • Travailler les qualités orales (écriture d’une brève scène, passer de l’écrit à l’oral, diction)

Cadre :

l’atelier s’inscrit à la fois dans les objectifs du projet « Bien vivre ensemble au collège » pour les niveaux 5e et 4e et dans le socle commun de connaissances et de compétences (« adopter une attitude responsable »). De plus, les projets de programmes prévus pour la rentrée 2016 prévoient une éducation aux médias et à l’information qui prend en compte ce type de questions.

Trame de déroulement :

Accueil, présentation du projet et des professeurs qui interviennent. Question pour lancer l’atelier : « qui utilise régulièrement Internet ? » Pour quoi faire ?

Temps 1 : réflexion et discussion autour de la question « les dangers d’Internet : peut-on tout dire sur Internet ». Faire en sorte que les élèves formulent les enjeux tels qu’ils les perçoivent. Peut-on tout dire ? Que peut-on ne pas dire/ pourquoi y aurait-il des choses que l’on ne dirait pas etc.). Trace écrite au fur et à mesure par un des professeurs (carte mentale ou tableau).

Temps 2 : activité de réflexion et de récolte d’informations

Par binômes, les élèves tirent au sort une carte décrivant une situation pratique avec une question. Pour faciliter la collecte d’informations, chaque question pourra être accompagnée d’une fiche pratique ou d’un résumé de page Internet. A eux de trouver comment la loi répond à cette situation à partir d’un ensemble de textes présélectionnés (numérique ou papier en fonction de la salle). Ils doivent mettre celle-ci par écrit, avant de passer devant leurs camarades.

 Temps 3 : mise en commun

Les élèves qui ont traité le cas passent devant les autres pour exposer la situation. (On peut par exemple tirer de nouveau au sort les cartes et faire venir les élèves qui ont traité la question. Les élèves peuvent « incarner » les situations sous la forme de jeux de rôles).

Temps de débat après chaque passage et de discussion avec le reste du groupe et les adultes.

Les questions par domaines

Je publie : des commentaires, un blog, des tweets /photos. Liberté d’expression, respect des lois VS respect des données (les miennes et celles des autres).

  • Je peux publier une photo sur laquelle figure mon/ma meilleure amie sur un réseau social sans son autorisation: c’est mon ami(e), elle/il ne dira rien !
  • Pour illustrer mon blog, j’ai le droit de récupérer n’importe quelle image sur Internet ?
  • Un de mes amis m’a joué un mauvais tour. Pour me venger, j’écris tout le mal que je pense de lui sur son mur Facebook, quitte à inventer deux ou trois choses. Cela me défoule et ni lui ni moi n’y risquons grand chose ! 
  • http://www.education-aux-medias.ac-versailles.fr/IMG/pdf/memotice_publier_s_exprimer_en_ligne.pdf
  • Mon frère de21 ans tient un blog. Il n’est pas responsable des commentaires qui y sont publiés, la liberté d’expression permet à chacun d’écrire ce qu’il pense, non ?
  • Il y a une personnalité publique (acteur/actrice, journaliste, politicien(ne)) que je déteste, en plus il fait l’objet de plein de commentaires haineux. Je fais comme les autres, je laisse mon petit commentaire ! Mais est-ce que j’en ai le droit ? 

http://www.dailymotion.com/video/x1z0v5t_grand-ecran-les-reseaux-de-la-haine_news

Je surfe : je m’inscris sur un réseau social, je transmets des données.

  • J’ai un téléphone portable depuis quelques semaines. Je renseigne mon numéro de téléphone dans tous les formulaires, je l’envoie à tous mes contacts et sur tous mes comptes de réseaux sociaux pour qu’on me contacte plus facilement. Bonne ou mauvaise idée ?
  • Une publicité me propose de participer à un tirage au sort. Cela ne me dérange pas de remplir le formulaire en détail si c’est pour gagner quelque chose à la fin !
  • Un jeune né en janvier 2002 a le droit de s’inscrire sur Facebook. Vrai ou faux ? Qu’en pensez-vous ?
  • Vrai ou faux : Les murs Facebook sont des espaces privés. 

Qui se cache derrière ce pseudo ?

  • Je peux laisser n’importe quel type de commentaires sur des sites : avec un pseudo, personne ne me reconnaîtra, je ne risque rien. Que dit la loi ? 
    • Sur un forum de passionnés de jeux en ligne, j’ai une conversation très intéressante avec un des interlocuteurs, on a le même avis et il/elle a des bons plans à partager Il me demande des informations personnelles, je ne me méfie pas…

 

Absence de droit à l’oubli sur Internet

  • Vrai ou faux : Ce qu’on publie sur Internet disparaît automatiquement au bout de 10 ans. Donc ce n’est pas grave si quand je tape mon nom sur Internet je trouve des photos de moi qui datent de l’école primaire et plus tard, cela ne me posera pas problème de publier n’importe quelles photos de moi.

http://www.vinzetlou.net/vinz-et-lou-sur-internet/dessins-animes-internet-quelle-memoire

http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/07/15/droit-a-l-oubli-la-france-en-tete-des-demandes_4684029_4408996.html

Ateliers GIPTIC

  • L'intelligence artificielle (IA), découverte & problématique