Bandeau

Exemple de résolution de problème avec la méthode de singapour au CP

Une séance de résolution de problème en CP à l'école élémentaire porte d'Ivry:

1/ On projette l'image:

IMG 8207

L'image permet d'imaginer plusieurs situations problèmes.

2/ Chacun réfléchit à plusieurs scénarios:

IMG 8192

Les élèves se rendent ainsi compte que l'on peut jouer avec le contexte et avec les nombre et avec l'opération.

Il y a un vrai conflit cognitif et un vrai débat oral dans la classe. L’importance d’une dimension orale dans le travail en mathématiques pour que l’élève parvienne à comprendre la situation évoquée et la question posée, et commencer alors un véritable travail mathématique. L’écrit sert de mémoire du problème et n’est plus l’unique médiateur de la situation. Il est utilisé pour communiquer la situation mais les reformulations orales (de préférence par les élèves) vont permettre une appropriation par tous sans que la lecture devienne un obstacle à l’entrée dans l’activité mathématique. 

IMG 8190 IMG 8189

2/Chacun propose à la maitresse son scénario, qui l'écrit au tableau

IMG 8199

3/ Les élèves résolvent l’opération sur ardoise l'opération.

IMG 82014/ Ils vérifient en groupe leurs résultats.

Les compétences nécessaires pour la validation et la preuve (articuler et formuler les différentes étapes d’un raisonnement, communiquer, argumenter à propos de la validité d’une solution) sont d’abord travaillées oralement en s’appuyant sur les échanges qui s’instaurent dans la classe ou dans un groupe, avant d’être sollicitées par écrit individuellement. Les moments de mise en commun, d’explication des démarches et des résultats, d’échange d’arguments à propos de leur validité, se déroulent essentiellement de manière orale er permettent de maintenir un équilibre entre les formulations spontanées utilisées par les élèves et la volonté de mettre en place un langage plus élaboré.


5/ Puis écrivent la phrase Réponse

IMG 8196 IMG 8205