Mieux exploiter les ressources de l’ENT pour faciliter le travail à distance

VISUEL PADLET CLG LUCIE RAYMOND AUBRAC

Erwann Gilles est professeur de physique au collège Lucie et Raymond Aubrac (11e). Il assure des formations pour la DANE et est coordonnateur du GIPTIC (groupe d’intégration pédagogique des TIC) Physique –Chimie. Bien que connaissant très bien l’ENT, auquel il a formé plusieurs de ses collègues, le confinement lui a donné l'opportunité de tester de manière approfondie certains outils qu’il utilisait peu jusqu’à présent, et qui lui permettent d’envisager à l’avenir des pratiques renouvelées.

Profiter au maximum de l’Environnement Numérique de Travail (ENT)

Pour assurer la continuité pédagogique avec ses classes de 4ème et 3ème, M. Gilles s’appuie principalement sur deux applications disponibles sur l’ENT (Environnement Numérique de Travail) de Paris Classe Numérique :

-          L’appli Pages est utilisée comme un « cahier de confinement » et devient l’interface majeure entre le professeur et ses élèves : c’est le lieu où sont regroupés les documents, les consignes, les corrections, les rendez-vous pour les prochaines classes virtuelles…

-          L’appli Exercices et Evaluations permet d’entrainer les élèves sur des activités vues en cours, de suivre l’avancement de leur travail et de pratiquer des évaluations.

M. Gilles utilisait déjà ces deux applis auparavant, mais le confinement a modifié ses pratiques : Pages, qui était utilisée comme une sorte de page internet pour récupérer des documents, est devenue une véritable interface de communication centralisant tout ce qui est nécessaire au cours, tout en étant désormais accessible aux parents d’élèves. Exercices et Evaluations était utilisée en classe via une tablette numérique ou en exercices à la maison, mais avec le confinement cette appli permet aussi aux élèves de gagner en autonomie, en pratiquant des exercices d’auto-évaluation.

D’autres outils ont pris de l’importance pendant cette période : Messagerie permet d’échanger de manière sécurisée avec les élèves et leurs parents (avec un pic à 60 messages par jour au début du confinement !), Maskott-Tactileo, qui utilise une banque de ressources numériques, contient de nombreux exercices interactifs quant à l’appli Bibliothèque, qui permet aux enseignants de partager leurs trames d’activités, elle constitue une boite à idées extrêmement intéressante.

Quel bilan pédagogique ?

M. Gilles constate que, même s’il existe des élèves décrocheurs, la très grande majorité des élèves adhère à ce nouveau système (un taux de retour des devoirs d’environ 85% en 4ème). Il constate par exemple qu’une activité sur la chronophotographie a mieux fonctionné à distance qu’en présentiel. Les élèves font souvent preuve de davantage de créativité lorsqu’ils sont à la maison, avec les moyens du bord (en utilisant par exemple de la pâte à sel pour représenter des molécules !)

Par ailleurs, les outils de l’ENT ont parfois été utilisés de manière inédite : ainsi le planning de réservation des ressources et de salles a été très utile aux enseignants pour réserver des créneaux de classes virtuelles.

Et après ?

M. Gilles compte bien continuer à exploiter ses « découvertes » à l’avenir. Son expérience du travail à distance fait qu'il envisage la mise en place d’une pédagogie inversée, qui permet de se familiariser avec le cours  en restant chez soi afin de consacrer davantage de temps, en présentiel, aux manipulations et aux expériences.

 

Tous nos articles sur la continuité pédagogique sont à retrouver sur l'article principal ainsi que dans l'onglet "Actions des écoles et des établissements" .