Une classe respiration au collège Courteline Paris 12e

image courteline

Des enseignants du Collège Courteline se sont engagés dans un projet respiration, pour permettre une amélioration du climat de classe, de la concentration et de l’écoute. Ce projet prend tout son sens cette année pour accompagner le retour des élèves, après une longue période de rupture dans les apprentissages et de perte de repères en matière de règles de vie.

Le projet a été initié à la rentrée 2019 par l'enseignante d’arts plastiques avec une classe de 6ème. Celle-ci a vite été rejointe par quatre autres membres de l'équipe éducative (enseignants, vie scolaire et infirmière) de ce collège de 600 élèves comprenant 20 classes et une Ulis.

Le collège, comme beaucoup d'autres établissements scolaires parisiens, souffre, de par son architecture (école élémentaire devenue collège), d'une exiguïté des locaux, d'une circulation sur trois bâtiments, de couloirs qui résonnent  générant fatigue et tensions en particullier lors des circulation en interclasses.

Le projet a pour objectif d'améliorer les conditions d'apprentissage, d'apaiser le climat scolaire, de créer une meilleure ambiance de travail collectif et individuel mais aussi de développer un sentiment d'appartenance au groupe classe et à la communauté du collège .
Sur la classe concernée par la relaxation il n'y a eu aucun rapport d'incident sur la fin du 1er et le 2ème trimestre et aucune exclusion de cours. La moyenne a progressé de 0.50 point même si cela ne semble pas significatif. Les indicateurs sont donc excellents, peut être en raison du projet!

Il a donné des résultats très intéressants en fin d’année scolaire dernière : le climat scolaire dans la classe s’est apaisé et les résultats ont progressé. Les élèves ont gagné en confiance en eux mais aussi envers le groupe.
Sur la classe concernée par la relaxation il n'y a eu aucun rapport d'incident sur la fin du 1er et le 2ème trimestre et aucune exclusion de cours. La moyenne a progressé de 0.50 point même si cela ne semble pas significatif. Les indicateurs sont donc excellents, peut être en raison du projet!

A la rentrée 2020, 13 enseignants de toutes disciplines, la CPE et l’infirmière, ont souhaité s’engager à leur tour pour accompagner les élèves dans cette reprise « particulière ». Le projet portera désormais sur deux classes du niveau 6ème.

Le principe est le suivant :

  • Chaque heure de cours débute par des exercices simples de respiration et de relaxation pour favoriser la transition entre l’espace bruyant de l’interclasse et le début d’une nouvelle heure de cours.
  • Ce temps de respiration facilite la mise au travail, l’écoute, en particulier l’attention aux consignes de début de séance. Il rend l’élève plus réceptif aux apprentissages, qui se déroulent dans un climat serein et apaisé. Travailler sur le corps physique n’est plus l’exclusivité du seul cours d’EPS.

En arts plastiques, par exemple, le professeur enseigne des techniques simples de yoga des yeux pour détendre les paupières, les orbites, la mâchoire puis tout le visage ;  mais aussi un travail de détente des mains, des poignets, etc. Elle facilite l'imaginaire en s'appuyant sur la visualisation d'images simples et évocatrices (formes, couleurs, objets, sensations)

Pour ce faire, l’établissement a bénéficié d’un financement de la Cardie, permettant de rémunérer un formateur de la RYE (Recherche pour le Yoga dans l’Education). Cette formation cible tout particulièrement le public scolaire.

L''accompagnement de la Cardie se prolonge au-delà de l'établissement par la mise en réseau avec d'autres projets s'appuyant également sur des pratiques de bien-être (yoga, pleine présence, méditation, respiration) pour aider les élèves à apprendre dans un climat apaisé, dans le premier comme dans le second dégré (Ecole maternelle Barbanègre, collèges Evariste Galois, lycée Paul Bert , George Sand, Robert Doisneau...).

Depuis 2016,  le groupe de développement professionnel Bien-être offre un espace d'échanges et de réflexion, à raison de 3 rendez-vous annuels, entre acteurs de tous horizons en présence d'experts et chercheurs spécialisés sur les domaines du bien-être de l'élève et de l'enseignant.