Bandeau
vignette jm-sq

Histoire et mémoire de Jean Moulin

La figure de Jean Moulin, de par sa force et sa dimension symbolique, se prête particulièrement à la mise en œuvre de séquences pédagogiques sur l’histoire et la mémoire de la période de l’Occupation. Cette ressource contient deux propositions de séquences. La première, destinée aux élèves de 3e, vise à articuler histoire individuelle et collective, en abordant l’effondrement de la France du printemps 1940 à partir de documents d’archive liés à Jean Moulin. La seconde, pour les élèves de CM2, consiste, à partir de ressources numériques, à faire travailler les élèves sur la manière dont s’est construite la mémoire nationale de Jean Moulin, et dont elle s’inscrit dans l’espace parisien.

Yann Simon, professeur d’histoire-géographie au lycée Turgot, professeur relais au musée de la Libération de Paris-musée du général Leclerc-musée Jean Moulin

Olivier Dautresme, IA-IPR, DAMHEC

Proposition de mise en œuvre pédagogique pour la classe de 3e

Aborder la défaite et l’effondrement de la France au printemps 1940 à travers le témoignage et l’action de Jean Moulin.

Les mois de mai-juin 1940 correspondent à un moment de basculement dans l’histoire de France. La défaite militaire s’accompagne de l’effondrement des cadres politiques et administratifs, et entraîne le mouvement de panique collective constitué par l’exode. Les fonctions de Jean Moulin à ce moment, il est préfet d’Eure et Loir, en font à la fois un acteur et un témoin de ces événements dramatiques. Sa correspondance privée, son témoignage rédigé durant l’hiver 1940-1941, ainsi que les rares photographies prises du personnage à cette période, peuvent être étudiés avec les élèves pour comprendre la situation du pays durant ce printemps 1940.

Place dans les programmes

Thème 1 : L'Europe, un théâtre majeur des guerres totales (1914 -1945)

  • La Deuxième Guerre mondiale, une guerre d'anéantissement.
  • La France défaite et occupée. Régime de Vichy, collaboration, Résistance.

Objectifs

  • Raconter la défaite du printemps 1940 et en expliquer les conséquences.
  • Partir de l’individu et du témoignage pour rendre compte d’un événement et d’une période.
  • Identifier différentes natures de documents. Travailler leur confrontation et leur mise en relation en vue de la rédaction d’une synthèse.

Dossier documentaire

 Fichier PDF  Télécharger le dossier 

Un travail en trois temps

Lors d’un moment dialogué, le professeur peut conduire un rapide travail méthodologique visant à souligner la diversité des sources se rattachant à un individu, mobilisées par l’historien lors d’un travail biographique.

On distingue ce qui relève d’archives personnelles (sphère privée) (documents 3 et 4), du témoignage pour l’histoire (pour les générations futures) (document 1), du document officiel lié aux fonctions de Jean Moulin (document 2).

Les élèves répondent ensuite à une série de questions qui les conduisent à confronter les documents. Ce travail peut être conduit en autonomie, seul ou bien en groupe.

Proposition de questionnement 

  • Comment Jean Moulin souligne-t-il la dimension dramatique des événements en cours ? (Documents 1 et 3)
  • Relevez les éléments liés aux responsabilités de Jean Moulin, à l’autorité qu’il exerce en mai-juin 1940. (Documents 1 et 2)
  • Qu’est-ce qui, dans ces différents documents, annonce l’entrée en résistance de Jean Moulin ? (Documents 1 à 4)

Le travail peut se conclure par la réponse à une question de synthèse : Montrez que Jean Moulin a été à la fois un acteur et un témoin des événements dramatiques du printemps 1940.

Il est possible de prolonger cette activité par un travail en lien avec le professeur de français. Les élèves rédigent un récit d’invention à la manière du Premier combat de Jean Moulin, par exemple sur la libération de Paris. L’objectif est de raconter un événement à la première personne en s’appuyant sur des connaissances historiques solides. L’élève adopte le point de vue d’un soldat de la 2e division blindée du général Leclerc lors de la libération de Paris. Il raconte son parcours dans la capitale, ce qu’il voit, ce qu’il entend.

Pour rédiger leur récit, les élèves peuvent s’appuyer sur le journal tenu par Robert Blancherie (documents 5 et 6).

Diplômé de l’école Polytechnique, Robert Blancherie est un ingénieur qui dirige une filiale de la Compagnie générale d’électricité, l’Eclairage des Véhicules sur Rail. Mobilisé comme capitaine d’artillerie en 1939, il reprend son poste à l’été 1940. Il utilise ses fonctions et ses relations professionnelles pour apporter son aide à l’évasion de résistants recherchés par les forces de police allemandes, ainsi qu’à ses jeunes employés qui cherchent à échapper au Service du Travail Obligatoire.

 

Proposition de mise en œuvre pédagogique pour la classe de CM2 

A partir de ressources numériques, comprendre comment s’est construite une mémoire nationale de Jean Moulin et comment elle s’inscrit dans l’espace parisien.

Au moment de la libération du pays, Jean Moulin a été arrêté et assassiné par les Allemands depuis plus d’un an. Dans les années qui suivent, la figure du créateur du CNR n’occupe pas de place particulière au sein de la mémoire résistante. Si des cérémonies d’hommage ont lieu, il est loin d’être pour les Français l’incarnation de la Résistance qu’il constitue aujourd’hui. La proposition pédagogique consiste à faire travailler les élèves sur la manière dont s’est construite cette mémoire nationale de Jean Moulin et sur son inscription dans l’espace parisien.

Place dans les programmes

Thème 3 - La France, des guerres mondiales à l’Union européenne.

  • Deux guerres mondiales au XXe siècle.

Objectifs

  • Analyser la manière dont un personnage s’inscrit dans la mémoire collective d’une période.
  • Travailler sur les traces symboliques et mémorielles du second conflit mondial en s’appuyant sur le patrimoine local.
  • Sensibiliser les élèves à un héritage patrimonial partagé (ce thème du programme est un jalon important du parcours citoyen de l’élève).
  • Utiliser des ressources numériques pour construire un savoir

Déroulement

Possibilité de lancer le travail par le visionnage de deux courtes pastilles animées de la série 1 jour, 1 question, diffusée sur France 5 : C’est qui Jean Moulin ? et C’est quoi la Résistance ?

Les élèves peuvent compléter une fiche d’identité de Jean Moulin, reportant sa date ainsi que son lieu de naissance et sa fonction en 1940. Ils retiennent également que ce personnage s’est engagé dans la résistance à l’occupation allemande.

A partir des éléments prélevés dans les ressources ci-dessous sous la conduite du professeur, les élèves rédigent ensuite un court texte qui explique pourquoi et comment les cendres de Jean Moulin ont été transférées au Panthéon.

Documents

Ressource 1 : Sur le site du musée de la Résistance en ligne, archive extraite des Actualités françaises de l’inauguration par le général de Gaulle, le 27 mai 1945, d’une plaque commémorant le CNR. © INA

Ressource 2 : Archives INA de la cérémonie de transfert des cendres de Jean Moulin au Panthéon, le 17 décembre 1964. Journal de 20 h du 19 décembre 1964. © INA

Ressource 3 : Utilisation de l’espace « enseignants » du site du Panthéon.

Des ressources ainsi que des parcours de visites permettent de travailler sur l’histoire du Panthéon ainsi que sur la place réservée aux résistants et à la Résistance. Il y a un dossier sur l’histoire de la cérémonie d’hommage au Panthéon, ainsi qu’une fiche très complète, consacrée au bâtiment, à son architecture et à son histoire. Parmi les activités pédagogiques, se trouve une visite guidée intitulée Héros/ héroïnes&héroïsmes.

Les élèves peuvent prolonger ce travail par un petit exercice en autonomie, sur ordinateurs ou sur tablettes. Ils doivent rechercher, sur le territoire parisien, une avenue, un square, un collège, un musée portant le nom de Jean Moulin, ainsi qu’une plaque indiquant un lieu où il a habité ou le lieu de la première réunion du CNR.

Ils situent tous ces lieux sur un plan de Paris. Ce peut être un fond de carte qui leur a été distribué ou bien un document numérique sur lequel ils travaillent directement. Ils dressent ainsi une géographie parisienne de la mémoire de Jean Moulin.

Ressource 4 : La carte des lieux de résistance et de mémoire du musée de la Résistance en ligne.

 jm8PLAQUE 

Plaque de la rue des Plantes.

La carte permet d’accéder aux plaques commémoratives, stèles et monuments liés à l'histoire de la Seconde Guerre mondiale, de la Résistance et de la Libération. Elle propose également des documents (archives, photos, films, témoignages...) présentant les évènements et les acteurs de la libération de l'Ile-de-France.

Le professeur utilise la carte depuis son bureau en projetant l’image au tableau, ou bien les élèves peuvent s’en emparer lors d’une séance sur ordinateurs ou tablettes. Les entrées Jean Moulin, 27 mai et rue du Four permettent d’accéder à des plaques commémoratives et aux notices rédigées sur le site du musée de la Résistance en ligne.