École élémentaire A
10, avenue Lamoricière
75012 PARIS

tél : 01 46 28 24 14
fax : 01 83 98 05 87

Le joueur de flûte de Hamelin

L’histoire du joueur de flûte de Hamelin, étudiée en classe en janvier et racontée ici par Sekou, qui a bien réutilisé le vocabulaire appris, bravo Sekou ! (le texte est retapé, de manière à corriger les petites erreurs d’orthographe ;) )

 

C’est une ville qui s’appelle Hamelin. Un jour, une multitude de rats attaquent la ville. Ils mangent tout sur leur passage, impossible de les arrêter. On a fait venir des bateaux chargés de centaines de chats, mais rien n’y faisait. Il en revenait dix-mille. Enfin, si personne n’avait trouvé de solution, tout le monde serait mort de faim. Un jour, un homme s’est présenté devant le maire. Il avait une plume sur son chapeau et a dit : je peux délivrer la ville en échange de mille écus. Le maire accepte. Un moment après, le joueur sort une flûte étrange et joue une musique comme on en avait jamais entendu. Un moment après, les rats se rassemblent et suivent le joueur de flûte qui les emmène jusqu’à la rivière. Un moment après, le joueur de flûte sort de l’eau et demande sa récompense. Le maire trouve que c’était finalement une petite tâche, donc il ne donne que dix écus. Le joueur dit « je me vengerai ». Un jour après, le joueur de flûte revient, il sort une autre flûte et commence à en jouer. Tous les enfants étaient attirés par la musique et suivaient le joueur jusqu’à la montagne. On ne les a plus jamais revus.

 

IMG 9407 (1)

 

Texte : Sekou

Dessin : Doha

Nous avons travaillé sur cette histoire à partir du manuel de lecture Lectorino et Lectorinette, qui donne des stratégies de lecture : on s’interroge sur les pensées des personnages pour mieux comprendre l’histoire. 

 9782725631769 

A chaque nouvel épisode, on commence par se faire un film dans la tête. Parfois, c’est utile de dessiner la scène pour voir ce qu’on a oublié, ce qu’on n’a pas compris.

Nous nous sommes demandé pourquoi le joueur de flûte était en colère, ce qu’il ressentait, pourquoi il avait voulu se venger…

Nous avons aussi eu un débat sur la fin de l’histoire : était-ce une juste vengeance ?

Les élèves ont pu tester leur connaissance de l’histoire en la racontant, de mémoire, à des adultes ou des amis. La tâche n’était pas facile, mais les commentaires ont été positifs !