Rencontres et découvertes de métiers

rencontre métiers

Pour la quatrième année consécutive, nos élèves de troisième ont donné le top départ mardi 6 novembre des « rencontres métiers ». De 14h à 17h, chaque classe a pu échanger avec trois intervenants différents, dont les études, les choix de métiers, mais aussi les choix de vie ont permis à nos jeunes de comprendre que rien n’était noir ou blanc dans la vie professionnelle et que cela devait aussi les rassurer sur leur orientation à venir.
Jusqu’en avril, le mardi après leurs cours, une ou plusieurs rencontres leur seront maintenant proposées afin de découvrir d’autres métiers, proches ou non de ce à quoi ils aspirent. Sur l’ensemble de l’année scolaire, ils devront s’inscrire à trois rencontres de leur choix (une chaque mois environ leur sera proposée).

 

Fabienne Briet (@lovesurlacomete), jeune entrepreneuse, est aussi et avant tout venue leur présenter son parcours de vie, la famille d’accueil à 8 ans, la tristesse d’avoir sa famille éloignée, ses études, ses années en tant qu’infirmière, sa première entreprise d’organisation de mariage, puis celle qu’elle est en train de finaliser : le café KIMIA, à Bagnolet, « Kid-friendly », tout ceci à tout juste 30 ans. Son message, à la fois clair et rempli de bon sens, a littéralement séduit nos jeunes collégiens : tout est possible si vous vous en donnez les moyens ! Aides au financement, choix du lieu, salariés, etc. Tout a été passé en revue et nous n’attendons plus que son ouverture pour aller nous faire une idée sur place.

 20181106 143031

Alexis Eve, a, pour sa part, montré que des études (de psychologie en ce qui le concerne) étaient toujours utiles, même quand le choix de métier semblait ensuite être totalement opposé. Après avoir été consultant pour des startups, il a fondé son propre cabinet d’aide aux jeunes entreprises, YANIRO, et a expliqué à nos jeunes élèves les avantages et inconvénients d’un tel choix : horaires adaptables mais vacances difficiles à poser, grande liberté mais risques de voir l’entreprise stagner, salaires, choix moraux, solitude et partenariats : de nombreux points qui restaient totalement obscurs pour des jeunes de quinze ans ont permis de mettre en lumière de futures vocations d’entrepreneurs.

 20181106 145852

Dominique Dury , diplômé de l’école hôtelière de Paris (Jean Drouant), est venu présenter son métier de cuisinier : de nouveau, nos élèves ont pu découvrir qu’au-delà de ce qu’ils pensaient connaître, d’autres possibilités s’offraient à eux dans ce domaine : préparation de repas à domicile, cours de cuisine, mais aussi tout ce qui est sous-jacent dans ce métier : choix des produits, adaptabilité à chacun, horaires, etc.

IMG-20181112-WA0001

Antoine Rateau, ingénieur maintenance en génie électrique et Jenifer Lebeux, conductrice du RER, ont présenté, quant à eux, les métiers de la SNCF, aussi divers que nombreux. Sécurité d’embauche, intérêt de travailler pour une grande entreprise, formations rémunérées, horaires décalés, sensation d’appartenir à une grande famille, les avis comme les intérêts furent de nouveau très différents et intéressants.

20181106 160735