École élémentaire CLAUDE VELLEFAUX
33 Avenue Claude Vellefaux - 75010 Paris 
01 42 08 99 43

Myriam Martin - Directrice de l'école et Rédactrice du site

ACTIVITES EDUCATIVES LUMNI - CLEMI - INFO COVID 19

coronavirus-2

_

Si votre enfant est positif, vous pouvez lui présenter les activités éducatives du site LUMNI

en cliquant  sur le lien ci-dessous  puis choisir le niveau  de votre enfant

Serie : Les cours Lumni Primaire pour la matiere Francais - CE1

Les cours Lumni - Primaire

Image contenuVoir la liste des cours pour les élèves de primaire.

Parce que nous devons #restezàlamaison, Lumni accompagne les familles dans le cadre de la continuité pédagogique. Retrouvez en replay les coursde lecture et de mathématiques donnés, chaque jour du lundi au vendredi, aux élèves de CP, CE1, CE2, CM1 et CM2 par un enseignant. Les cours Lumni répondent à la mission «  Nation apprenante ».

 

Primaire

Lumni est une plateforme éducative numérique de l'audiovisuel public français permettant aux élèves de la maternelle à la terminale de consolider les notions des programmes scolaires.

 

Le top des jeux pour apprendre

 

 

 _______________________________________________________________________________________________________________________

csm Clemi Logo 2 d70cee4215 https://www.clemi.fr/fr/guide-famille/activites-en-famille.html

Activités en famille

Le CLEMI vous propose des activités d’éducation aux médias et à l’information à partager en famille.

Ces activités ludiques s’inspirent de séquences conçues par des enseignants et des éducateurs et s’appuient sur des ressources du CLEMI et de ses partenaires.

Parents, rejoignez le nouveau groupe Facebook Semaine de la presse et des médias en famille animé par le Clemi.fr et découvrez des ressources et conseils utiles pour vous et vos enfants en éducation aux médias et à l'information. Partagez vos expériences concernant vos usages en famille des écrans, des réseaux sociaux et de vos meilleures façons de vous informer.

 

INFORMATION COVID 19  

>> Covid-19 : la vaccination des 5-11 ans

<< Cliquer

mceclip0 - 2022-02-16 11h11m30s

Lien : https://www.sante.fr/cf/centres-vaccination-covid/departement-75-paris.html

- Centre de vaccination - Mairie du 10e + annexe Richerand

72 Rue du Faubourg Saint-Martin

75010 PARIS

 

- Centre de vaccination - Centre du Parvis de l'Hôtel de Ville

Ouvert à partir du 15 janvier

7 Place de l’Hotel de Ville - Esplanade de la Libération

75004 PARIS

 

Et ouverture prochaine d’un centre de vaccination enfants à l’Hôpital Robert Debré

 

Protocole  >> mise à jour au 17/02/2022 :

Passage du niveau 3 au niveau 2 du protocole sanitaire dans le premier degré au retour des congés d'hiver :
- La fin de l'obligation du port du masque en extérieur pour les élèves de l'école élémentaire et les personnels ;
- La possibilité de pratiquer à nouveau des activités physiques et sportives en intérieur sans port du masque (mais avec respect d'une distanciation : les sports de contact ne sont donc pas autorisés sans maque) ;
 
- L'allègement des règles de limitation du brassage (par niveau ou groupe de classes plutôt que par classe), notamment pendant les temps de restauration.
Allègement et simplification des mesures liées au dépistage :
- A compter du 28 février, le dispositif de dépistage des personnels ayant eu un contact avec un cas confirmé sera allégé en milieu scolaire, comme pour la population générale. Les élèves, comme les personnels n'auront plus à réaliser qu'un seul test (autotest ou antigénique) à J2 au lieu de trois (J0, J2, J4) ;
 
- Dès la rentrée, la présentation d'une déclaration sur l'honneur des responsables légaux des élèves attestant de la réalisation des tests ne sera plus exigée pour que les élèves soient accueillis dans les écoles et établissements scolaires.
Allègement des consignes relatives aux voyages et sorties scolaires ainsi qu'aux réunions et rassemblements dans les établissements (journées portes ouvertes, réunions avec les parents, ...)
 

 

 

 

 

 

 

 

 

COVID  - NOUVELLES CONSIGNES – Janvier 2022

 

Quelle est la conduite à tenir pour les élèves et les personnels en cas d’autotest positif ?

Un élève ou un personnel ayant réalisé un autotest positif doit s’isoler dans l’attente de la réalisation d’un test diagnostique de confirmation et ne pas se rendre à l’école ou à l’établissement. Il doit en informer le directeur ou le chef d’établissement, même en l’absence de symptômes, y compris s’il est totalement vacciné ou qu’il a été infecté par la Covid-19 depuis moins de 2 mois (isolement dans l’attente du résultat du test).

 

Que se passe-t-il pour les « cas confirmés » dans une école ou un établissement scolaire ?

Il appartient aux personnels et aux responsables légaux des élèves d’informer sans délai le directeur ou le responsable d’établissement des situations de cas confirmé.

 

L’élève ou le personnel cas confirmé ne doit pas se rendre à l’école ou dans l’établissement avant un délai de 5 à 10 jours. L’isolement peut être levé à 7 jours ou à 5jours selon les cas (voir ci-dessous) avec un résultat de TAG ou RT-PCR négatif et en l’absence de signes cliniques d’infection depuis 48h :

 

  • à partir du début des symptômes pour les cas symptomatiques

 

  • et à partir du prélèvement positif pour les cas asymptomatiques3.

 

Si l’élève ou le personnel a toujours de la fièvre au 5ème jour, ce délai est prolongé jusqu’à 48h après la disparition de celle-ci.

 

  • S’agissant des élèves de moins de 12 ans indépendamment de leur statut vaccinal, et des élèves de plus de 12 ans et personnels bénéficiant d’un statut vaccinal complet, l’isolement est de 7 jours. Il peut prendre fin au terme de 5 jours si un test antigénique ou PCR est réalisé et que son résultat est négatif.

 

 

Que se passe-t-il pour les « cas contacts » dans une école ou un établissement scolaire ?

Il appartient aux personnels et aux responsables légaux des élèves d’informer sans délai le directeur ou le responsable d’établissement des situations de cas contact.

 

  • S’agissant des élèves de moins de 12 ans, indépendamment de leur statut vaccinal, ainsi que des élèves de plus de 12 ans et des personnels bénéficiant d’un statut vaccinal complet, ils n’ont pas à s’isoler s’ils réalisent un test aimmédiat PUIS   à J2 et J4 (voir ci-dessous).pOUR LES AUTOTESTS UNE ATTESTATION SUR L'HONNEUR DOIT ETRE RAPPORTEE A L'ECOLE;

 

Que se passe-t-il lors de l’apparition d’un cas confirmé dans une école maternelle ou élémentaire?

La survenue d’un cas confirmé parmi les élèves entraîne l’éviction du cas confirmé, la mise en oeuvre du protocole de dépistage réactif avec la suspension de l’accueil en présentiel des autres élèves dans l’attente de la réalisation d’un test. Les élèves de la classe (et ceux identifiés comme contacts à risque en dehors de la classe) qui satisfont aux conditions ci-dessous pourront poursuivre les apprentissages en présentiel sous réserve :

  • de présenter un résultat de test négatif,
  • d’attester sur l’honneur de la réalisation de deux autotests négatifs à J2 et J4 à compter du premier test ;

 

Les tests éligibles sont les tests RT-PCR sur prélèvement nasopharyngé ou salivaire, RT-LAMP ou antigénique sur prélèvement nasopharyngé OU AUTOTESTS fournis gratuitement en pharamacie sur présentation de. Quel que soit le type de test réalisé, les tests sont gratuits pour les mineurs

*

 

Lors de la réalisation du premier test en pharmacie, les représentants légaux de l’élève se verront remettre gratuitement 2 autotests à réaliser le deuxième et le quatrième jour à compter du premier test (J2 et J4). Si le premier test est réalisé en laboratoire, les représentants légaux de l’élève se verront remettre un bon permettant de se faire délivrer gratuitement les autotests en pharmacie.

 

En l’absence de présentation d’un test antigénique ou PCR pour les élèves de la classe et les autres élèves contacts à risque en dehors de la classe, la suspension de l’accueil en présentiel est maintenue pour la durée de 7 jours qui peut être ramenées à 5 jours sur présentation d’un test antigénique ou PCR négatif et pendant laquelle les élèves concernés bénéficient de l’apprentissage à distance (si possible). L’information communiquée par l’école vaut justificatif de la suspension de l’accueil.

 

 

Fermeture de classe ou d’établissement

Au sein des écoles maternelles et élémentaires, et dès lors que seuls sont admis des élèves justifiant d’un test ou d’un autotest négatif tous les deux jours, il n’y a plus lieu de fermer automatiquement la classe si trois cas positifs sont identifiés.

Fermeture, seulement si il n'y a pas de professeur et pas de remplaçant : les elèves  ne peuvent être mélangés avec ceux des autres classes.

 

 

Toutefois, en fonction de la situation, en présence par exemple d’un très grand nombre de cas, et d’une analyse partagée entre les différents acteurs prenant part à la gestion de la situation (éducation nationale, ARS, préfecture), des mesures de gestion supplémentaires dont, par exemple, la décision de suspension de l’accueil de tous les élèves d’une classe, d’une école ou d’un établissement scolaire ou la mise en place d’une opération de dépistage ciblée, peuvent être décidées.

Cette évolution entre en vigueur à compter du lundi 3 janvier 2022.

Voici le nouveau protocole en cas de cas Covid avéré dans une classe
 

Covid-19 : accéder à la foire aux questions  << cliquer

 

Info Coronavirus Covid-19 | Gouvernement.fr

CORONAVIRUS Site internet du gouvernement<< Cliquer pour tout lire

 

_____________________________________________________________________________________________________

 

INFORMATION SANTE PSYCHOLOGIQUE

Comment repérer des symptômes de stress ou de détresse psychologique chez mon enfant dans le contexte de la crise sanitaire ?

 

 

En cette période de crise sanitaire, de nombreux enfants et adolescents sont stressés, parfois en souffrance. Vous, leurs parents, êtes les mieux placés pour voir les signes de cette détresse et les aider. Des psychologues et des psychiatres ont travaillé pour vous proposer les quelques conseils qui suivent. Les professionnels de L’Éducation nationale sont à vos côtés pour traverser cette période difficile et pour vous épauler si vous en ressentez le besoin.

Vous connaissez les réactions habituelles de votre enfant face au stress

Au quotidien, lorsque votre enfant est confronté à des situations stressantes, vous avez déjà pu observer des modifications passagères de ses émotions (tristesse, irritabilité ou colère) ou de son comportement (repli, agressivité ou pleurs). Très souvent, ces réactions aux petits stress du quotidien sont sans gravité et disparaissent spontanément.

Les derniers mois de la crise ont pu être particulièrement stressants pour votre enfant (et pour toute la famille). Durant cette période votre enfant a pu être confronté lui aussi à un stress continu au cours des différentes semaines. Parfois il a eu du mal à s’adapter à ces nouveaux stress sans que ni vous ni lui ne vous en aperceviez initialement. Puis d’un seul coup, ça fait "tilt" : il y a un truc qui n’est pas comme d’habitude et ça dure.

Parfois ces stress ont été malheureusement plus aigus et plus intenses également. Ces symptômes sont plus faciles à repérer, car ils apparaissent lors de situations très précises où il y a une mise en danger vitale (ou considérée comme telle par votre enfant). Ces stress aigus sont dans le contexte du Covid19 surtout liés à son hospitalisation pour une infection au Covid19, à l’hospitalisation en réanimation d’un proche, ou malheureusement au décès d’un proche.

Ces stress continus ou aigus entrainent parfois des réactions inhabituelles chez votre enfant que ce soit dans la durée ou l’intensité. Vous pouvez considérer ces changements comme des signaux que votre enfant envoie pour indiquer qu’il a besoin d’aide pour y faire face.

Face à ces situations, vous pouvez parfois vous sentir démunis ou dans l’incertitude.

 

Que faire ? J’observe l’intensité/la fréquence, l’évolution, le retentissement des symptômes

1. Si pour le moment, les signes de mal-être que j’ai perçus sont légers et diminuent spontanément. Je reste attentif pour voir comment cela évolue. Cependant je décide de :

  • Maintenir une organisation structurée du quotidien ;
  • Favoriser les relations avec les amis et la famille.

2. Si, les signes de mal-être que j’ai perçus sont des réactions modérées de stress et semblent stables. Je veille à :

  • Ecouter mon enfant ;
  • Rassurer mon enfant.

3. Si vous constatez en tant que parents des réactions importantes de stress chez votre enfant, ne pas s’affoler et adressez-vous sans tarder :

  • aux personnels spécialisés de l’Education nationale : psychologue, infirmier, médecin scolaire ou assistant de service social ;
  • à votre médecin traitant, pédiatre, psychologue, pédopsychiatre habituel.

Prenez soin de leur transmettre les éléments que vous avez observés.

Dans le cadre des troubles que l’on appelle "d’adaptation", les retours à un état de mieux-être peuvent être très rapides chez les enfants. Les professionnels voient beaucoup d’enfants et sauront apprécier la gravité et vous aider.

Dans cette période sanitaire complexe, les professionnels sociaux et de santé en établissement scolaires renforcent leur écoute et se tiennent particulièrement disponibles auprès des élèves et des parents, pour toute information utile. Ils tenus au secret professionnel dans les conditions imposées par la loi. Il est essentiel de rappeler aux familles qu’aucun acte médical ne peut être effectué en milieu scolaire sans l’accord du responsable légal de l’enfant. Toute décision médicale se fait en concertation et avec l’accord des responsables.

Ainsi nous vous invitons, si nécessaire, à vous rapprocher au sein de l’établissement de votre enfant, des personnels spécialisés de l’Éducation nationale. Vous pouvez également appeler, jour et nuit, le numéro gratuit 119. Ce sont des professionnels de l’enfance qui sont à votre écoute pour vous conseiller et vous aider.

119