Simulation des Nations Unies à Madrid puis à la Sorbonne

Dans un mois, le lycée Galindo à Madrid sera le théâtre d'un événement éducatif majeur : une simulation des Nations Unies, où 170 élèves dont 15 élèves du collège Madame de Staël se réuniront pour une expérience immersive et enrichissante. Cette initiative est rendue possible grâce au généreux don de 7200€ de l'association HDBMUN, soulignant l'importance de l'éducation à la citoyenneté et au développement des compétences clés chez les jeunes.

La simulation, qui se déroulera du 18 au 21 mars, offrira aux élèves une plateforme unique pour explorer et débattre de sujets d'actualité et de grande importance, tels que l'intelligence artificielle, les droits de la femme, et diverses crises internationales. Cet événement s'inscrit dans notre engagement continu à promouvoir l'esprit critique, l'éducation à la citoyenneté mondiale, et le perfectionnement des compétences oratoires chez nos élèves.

Au-delà de la simulation au lycée Galindo, nos élèves auront l'opportunité de renouveler cette expérience formatrice en préparant leur propre simulation à La Sorbonne. Cette initiative sera réalisée en collaboration avec l'association HDBMUN et l'association CINUP de l'Ecole de Commerce située dans le 15ème arrondissement, témoignant de notre volonté de créer des synergies éducatives entre différentes institutions et associations.

L'objectif de ces simulations est de fournir aux élèves un cadre où ils peuvent non seulement approfondir leur compréhension des enjeux mondiaux, mais aussi développer des compétences essentielles telles que la prise de parole en public, la négociation, et la collaboration. Ces compétences sont indispensables pour naviguer avec succès dans le monde complexe et interconnecté d'aujourd'hui.

En anticipant avec enthousiasme la simulation des Nations Unies au lycée Galindo et la préparation de l'événement à La Sorbonne, nous sommes convaincus que ces expériences joueront un rôle crucial dans le développement personnel et académique de nos élèves. Nous nous réjouissons de voir comment ces jeunes esprits engagés appliqueront les leçons apprises à travers ces simulations pour faire une différence positive dans le monde.