École élémentaire Riblette A
16, rue Riblette
75020 PARIS
tél : 01 43 71 35 16
fax : 01 43 71 86 61

Conseil d'école février 2018

Compte rendu du 2ème CE

Présents :

  • Directeur : M. WEBRE
  • Enseignants : Mmes PICOCHE, REYMONDON, VIALARD, VARROUD-VIAL, LASCAR, ERB, DE MONTAIGNE, M.JONCOUX. M.ROUGIER.
  • RASED : Mr Thierry VIAL (psychologue), Florence MOINARD (maitre E)
  • Professeurs de la ville de Paris : Marion  PITRAT
  • Représentants CASPE :

Représentants des parents : Mmes, FAURE, GRECOURT, PACHECO, KOBA.

  • Représentant ville de Paris :
  • Excusés : M.CHERIFI (parent d’élèves), Mme Parents (Professeur arts visuels). M.LENOIR (Responsable Educatif Ville).

 

Accueil 18h00

Secrétaire de séance : Mme De Montaigne

Compte rendu : M.WEBRE, directeur d’école.

 

 

Retour sur le point sécurité évoqué au 1er conseil d’école : L’exercice PPMS confinement a été effectué sans difficulté. Le prochain exercice PPMS sera celui pour les intrusions avec la nouvelle alarme.

Le 2nd exercice incendie a été effectué avec succès. Tous ces exercices visent à acquérir les bons réflexes et les bonnes attitudes.

Les ateliers porter secours sont reconduits en CE1/CP et CE2.

  1. A.   Suivi des actions pédagogiques et RASED.
  • Au travail quotidien dans les classes permettant l’acquisition des connaissances et d’assurer l’enseignement des programmes se greffent des actions ou des projets visant les mêmes objectifs mais d’une façon différente. L’aspect culturel y prend une place importante. Toutes ces actions et projets s’inscrivent dans le projet d’école 2018/2021. Ils permettent de proposer des projets interdisciplinaires. A  la présentation des projets, les parents interrogent sur les effets produits au niveau des apprentissages. il sera nécessaire de se questionner sur ce point, en utilisant des outils de mesure.

 

Partie 1 du Projet d’école :

Bâtir une école équitable et ambitieuse pour tous

Partie 2 du Projet d’école :

Bâtir une école équitable et ambitieuse pour tous

Partie 2 du Projet d’école :

Renforcer et valoriser l’ouverture de l’école

Objectif : Favoriser   l’accès aux savoirs de tous les élèves

Objectif : Personnaliser   les approches pédagogiques

Objectif : Agir sur le   climat scolaire au service des apprentissages

Parcours Sensibilisation Musicale

Pour   les 2 classes de CP :

Projet   avec le conservatoire, avec un intervenant à raison d’une heure par semaine   et une pédagogie basée sur le geste. Le projet s’appuie sur 2 dimensions :   « musique » et « technologie » (fabrication d’instruments   avec la Lutherie Urbaine de Bagnolet). Les enfants sont très impliqués. Les   élèves ont participé à plusieurs sorties dans ce cadre : Cité de la   musique, concert à la Lutherie. Une partie de ce projet est financée   par une classe PAC.

 

Concert musique Baroque de l’orchestre de chambre « les   passagères ». Toutes les classes de l’école y ont assisté à l’auditorium   de la Médiathèque. Les élèves ont beaucoup apprécié. 

 

 

Danses traditionnelles   avec l’USEP. Les   élèves du CE1 apprennent à danser ensemble, sur des musiques et des pas déjà   écrits. Un bal est organisé avec toutes les classes ayant participé au   projet.

Défi techno :

2   classes de CM y participent cette année. Il s’agit de réaliser un objet   technique à partir d’un cahier des charges complexe, puis de le présenter à   d’autres élèves ayant cherché sur le même thème.

Sorties au Musée :

Au   programme : Louvre, Orsay, Beaubourg, Musée des Arts et Métiers, La Cité   de la musique.

 

Travail de recherche avec   l’INRA :

Sur la démarche   scientifique. Il s’agit d’élaborer un questionnaire sur les pratiques   alimentaires, de le renseigner, de l’exploiter et de présenter les données.

 

 

 

Classe PAC CE2a en théâtre   et en anglais.

Ce projet est mené avec   une intervenante de l’association « langue en scène » Le projet   vise à l’adaptation théâtrale de Max et les maximonstres en anglais. La   représentation se fera le 29 mai au Carré Beaudouin.

 

 

Classe PAC Ce1b en danse.  

Une danseuse intervient une   fois par semaine avec les élèves sur le thème des émotions (pour une vingtaine   d’heures d’intervention). Le travail est relayé en classe en écriture et en   arts visuels. La représentation est fixée le 12 avril au centre Louis   Lumière.

 

 

 

Visite   du Château de Vincennes.

 

 

Enfants conférenciers

Dispositif académique,   l’idée est que les enfants confèrencent d’autres élèves au Musée des Arts et   Métiers.

 

 

 

Conseil   d’élèves et débat philo dans les classes.

 

Ateliers lecture ROLL  et   Ateliers lecture Je lis je comprends

Plusieurs   classes les mettent en œuvre afin de rendre les élèves plus performants en   lecture.

 

Pour   les enseignants : Stage école sur la numération

                                    Stage   école sur la production d’écrits

 

 

  • La demande de classe nature de Mme LASCAR pour le 3ème trimestre n’a pas été retenue par la commission de la Ville de Paris.

 

  • Les CP dédoublés à la rentrée : 1 CP est prévu à la rentrée 2018. Les écoles en REP doivent mettre en place les CP dédoublés. Compte tenu des locaux de l’école, il a été décidé de faire un CP à 24 élèves portés par 2 enseignantes. L’une à temps plein, l’autre avec un programme aménagé : co-intervention, demi-groupe. L’ouverture d’un poste supplémentaire à été validé par le Directeur académique. L’idée n’est pas qu’il y ait une co-intervention dans la classe avec les 24 en permanence, mais que le 2ème maître puisse sortir de la classe avec un groupe d’élèves. La principale difficulté de mise en place pour l’école est le manque de locaux. La réflexion sur les modalités de travail et d’organisation est en cours.

 

  • Le RASED : Réseau d’Aide Spécialisé pour les Elèves en Difficulté.

Présentation Par M.Vial, Psychologue scolaire. Le réseau ne compte pas cette année de maitre G (aide relationnelle).

Le réseau intervient par rapport à la difficulté, pour des élèves qui peuvent être signalés par les enseignants ou les parents. Il intervient uniquement sur le temps scolaire. En général, une synthèse est organisée avec le réseau, le directeur et les enseignants. L’enseignant peut alors signaler les élèves en difficulté. On essaye alors de comprendre de quelle aide l’enfant a besoin. Les interventions individuelles se font après accord des parents. Le RASED intervient sur le groupe scolaire Riblette/Vitruve.

Le psychologue participe aussi aux équipes de suivi de scolarité (ESS) , dans le cas où une reconnaissance de handicap a été demandée pour des enfants, en lien avec la maison du handicap (MDPH). Pour les enfants avec reconnaissance d’handicap la présence d’une AVS peut-être proposée. Pour l’école les postes d’AVS sont globalement pourvus.

Le psychologue participe aussi aux équipes éducatives, temps de rencontre avec les parents autour de la difficulté de leur enfant.

Le psychologue travaille aussi avec les partenaires extérieurs (CMP, CAPP). Il est en lien avec l’assistante sociale de l’école et le médecin scolaire. Le psychologue peut aussi intervenir en prévention dans les classes, sous la forme d’atelier philo par exemple. Il reçoit les élèves (après accord des parents) en vue d’un bilan afin de savoir quels peuvent être proposés à l’élève.

Les parents vont essayer de mobiliser les écoles du secteur pour l’obtention d’un maitre G pour l’année prochaine.

Mme Moinard, qui fait fonction d’enseignante spécialisée, ajoute qu’elle intervient dansles classes auprès des élèves qui ont des difficultés.

  1. B.   La coopérative scolaire et les festivités

Les comptes actuels permettent de penser qu’aucune action lucrative ne soit nécessaire avant la fin d’année. Seule la foire aux livres sera proposée lors de la remise des livrets.

Les parents d’élèves proposent de mettre l’école en contact avec des associations qui peuvent proposer des livres à moindre coût et de solliciter également la ville qui peut faire don de livres à la bibliothèque de l’école.

 

Festivités et dates prévues :

  • Samedi      24 mars :      remise des livrets et foire aux livres (+ vente de barbes à papa….). Les      enfants sont sollicités pour apporter entre 1 et 5 livres dont ils ne veulent      plus. Les élèves qui ont apporté des livres reçoivent un bon pour pouvoir      « acheter » un livre, ils peuvent en acheter d’autres à 1 ou 2€.
  • Lundi 2      juillet :      kermesse sur temps scolaire (organisée par les CM2) et fête des CM2 (repas      ouverts pour les CM2 et leurs parents pour fêter la fin de scolarité à      l’élémentaire).
  • Un      repas partagé aura lieu en juin
  1. C.   Le temps périscolaire et extrascolaire.

En l’absence de M.Lenoir, un bref bilan est effectué. Ce point sera revu au 3ème trimestre.

  • Les TAP :     

Effectifs : mardi : 184 inscrits sur 213 élèves, vendredi : 181 inscrits.

Les temps de cantine et les animations proposées :

  • Des ateliers dans le préau et quelques concours sont proposés.
  • Méthanisation. Les élèves vont devoir trier leurs déchets de cantine de façon à entrer dans un processus de méthanisation. Cette action doit permettre de réduire aussi le gaspillage alimentaire. La cantine a été retenue parce que les 3 écoles jettent plus de 10 tonnes de déchets annuels.
  • Des élections des délégués du périscolaire : tous les élèves ont pu voter pour élire 8 délégués  âgés de 9, 10 ou 11 ans
  • La visite de la cuisine centrale : le 17 janvier dernier, les délégués des écoles Riblette sont allés visiter la Cuisine centrale afin de les sensibiliser à l’organisation, à la production des repas et à la chaine de distribution. La cuisine centrale prépare 15000 repas par jour pour le 20ème.

Sur question des parents concernant les règles de sécurité durant le temps du midi, il est précisé qu’une organisation est définie par le REV afin d’assurer une surveillance optimale Concernant les blessures, il est rappelé que dans un premier temps l’animateur soigne et rasure l’enfant. Il en informe le REV et l’enseignant, puis appelle la famille pour l’en informer si la blessure le nécessite.

  1. Travaux      dans l’école et budgets participatifs.
  • Budget      participatif des écoles : la ville permet à toutes les écoles volontaires      d’user de 5% de budget d’investissement. Elle propose aux élèves de      participer à ce choix, afin de contribuer à l’apprentissage de la      citoyenneté, l’expérience du débat et du vote

4 champs possibles sont proposés :

Ecole de l’expérimentation : déjà choisi l’an passé avec un projet d’équipement scientifique conséquent. (Livré au 1er semestre 2018).

Ecole numérique : choisi en 2015/2016 : permettant l’obtention de vidéo projecteur, écran, micros…

Ecole sportive :

Ecole agréable :

 

Le REV, son équipe et l’équipe enseignante sélectionnent  quelques projets. Les grandes classes recueillent l’avis des élèves. Le conseil d‘élèves exprime un avis.

 

  • Les Budgets participatifs généraux :

2 ont été obtenus en 2016 :

Un pour l’installation du dispositif des Espaces Ludiques dans le XXème arrondissement :

Les parents devraient rencontrer à l’Hôtel de Ville le(s) responsable(s) du budget participatif pour les Espaces Ludiques. Les parents précisent que les lenteurs sont en partie liées à des difficultés juridiques liées aux prestataires des jeux sélectionnés. Ils restent attentifs et suivent le dossier de près.

 

Un pour le réaménagement des cours des deux écoles Riblette :

Après le travail dans les classes au premier trimestre avec le CAUE (Conseil Architecture Urbanisme Environnement), des plans ont été proposés aux écoles et sont encore en discussion. Un calendrier des travaux se dessine avec :

  • Février : réalisation d’un prototype de « banc coffre », peinture ardoise sur le portail et sur le mur de la petite cour du 14.
  • Printemps 2018 : réalisation de la fresque, mise en place des autocollants sur l’auvent.
  • Avant l’été : installation de certains équipements sportifs, prise d’escalade et quelques portemanteaux

Pendant l’été : sol, mobilier nouveau, végétalisation, lumières horloges marquages au sol.

 

Les questions que pose le projet :

Ce projet ne risque-t-il pas d’être récupéré par d’autres projets (Oasis Urbaine) et perdre de son essence ?

Y-a-t-il nécessité de l’urgence pour le calendrier. Ne doit-on pas freiner les travaux afin d’être certain d’avoir quelque chose à la hauteur de nos idées et attentes ? L’apport d’un architecte ou d’un paysagiste pourrait être intéressant.

Le recours à un chef des travaux leur semble une idée intéressante.

Ce projet est un projet pilote qui vise à améliorer le climat scolaire en favorisant  le partage mixte des espaces, entre filles et garçons, petits et grands, activités physiques ou calmes.

Les enseignants rediscuteront dans le prochain conseil des maitres des propositions faites et donneront un avis sur ce projet.

 

 

A l’issu du Conseil d’école, les parents d’élèves ont tenu à exprimer leur ressenti quant à la suppression des colonies Arc en ciel. Ils n’approuvent pas cette décision municipale et tiennent à apporter leur soutien à l’action menée pour le retour de ce dispositif.

Ils invitent toutes les familles et toutes les écoles à rejoindre cette action.