Option startup pour tous nos 3e

sgtartup

 Dans le cadre de l’« option startup », à laquelle le collège s’est inscrit pour la troisième année consécutive, nos élèves de troisième ont découvert, pendant 1h30, entre le 15 et le 19 octobre, une jeune entreprise basée sur un concept novateur. Ils ont pu rencontrer de jeunes entrepreneurs, connaître leurs motivations, ainsi que leur parcours, mais ils ont aussi pu aller à la rencontre de personnes qui ont choisi de travailler dans des secteurs innovants, tout en ayant des métiers plus « classiques ». Chaque professeur principal a choisi pour sa classe une startup, dans une liste de propositions très variées.

 

Startup 3e1

Les 3e1 ont ainsi pu rencontrer l’un des deux fondateurs de « Jimini’s », une jeune entreprise basée à Montreuil et spécialisée dans la commercialisation d’insectes comestibles, mais aussi une doctorante dont la thèse porte sur la recherche de nouveaux produits liés à cette activité et une graphiste, en charge de la réalisation, notamment, des emballages. Ils ont pu voir à quel point les parcours des divers salariés présents étaient variés, comment et pourquoi ils se sont engagés dans une entreprise qui pense, à terme, révolutionner les consommations alimentaires, avant de déguster, dans un enthousiasme assez déconcertant, il faut bien l’admettre, des vers de farine et autres grillons.

 startup 3e2

Les 3e2 se sont rendus, quant à eux, au « Labo de l’édition », où le directeur de la startup « Kwalia » et trois de ses collaborateurs leur ont expliqué ce qu’était la BD numérique avant de les diriger dans l’élaboration d’un roman photo. Tromperie amoureuse et vengeance aux ciseaux, disparition de Gigi, le dinosaure domestique englouti par un humain qui n’avait pas assez déjeuné et chute dans l’escalier à la sortie de la bibliothèque : ce fut un atelier aussi dynamique que productif !

 startup 2018 3e3

Les 3è3 sont allés chez « Smart Food Paris », plate forme d'innovation située dans le 20è arrondissement, pour découvrir une startup spécialisée dans l'agriculture urbaine, « Le Paysan Urbain ». Cette ferme urbaine innove dans le domaine de la transition alimentaire et du développement durable. En son sein, la startup « La Belle Pousse » produit des micro-pousses de divers légumes et herbes. Les élèves ont participé à un jeu consistant à déguster des micro-pousses cultivées en circuit-court par la startup puis à deviner de quels légumes, plantes ou herbes il s’agissait. Ils ont également pu échanger avec les membres de cette startup et découvrir les différentes étapes de la production de ces micro-pousses mais aussi les métiers et les formations proposées par cette ferme urbaine.

 STARTUP 3e4

Les 3e4 ont découvert, pour leur part, un incubateur de start-ups, « MakeSense », qui aident les jeunes entreprises à but social ; après avoir visité le lieu, nos élèves se sont isolés avec Aloïs, fondateur de « Pixis », qui réinvente les réflexions sur l’orientation scolaire et professionnelle et ils ont proposé les métiers de 2030, en réfléchissant à l’une des problématiques de notre société actuelle : problèmes environnementaux, faim dans le monde, inégalités, éducation égalitaire, santé, institutions. Nos jeunes élèves ont proposé de nombreuses idées pour tenter d’enrayer ces questions qui les touchent nécessairement, de près ou de loin.