Coordonnées

École élémentaire
7, rue Gustave Rouanet
75018 PARIS

tél : 01 42 64 49 36


Les premières "petites histoires" des triples B

 

Le village gaulois

-Je m'ennuie ! répétais-je pour la 10ème fois.

-Arrête de ronchonner, on vient à peine d'arriver ! Et puis écoute la guide !

-Rooooo !

Bonjour, je m'appelle Margot, j'ai 6 ans et avec mes parents on est partis visiter une grotte très très ancienne. Ce qui est bien avec les grottes c'est que ça résonne et ce qui n'est pas bien avec les grottes c'est qu'on n'a pas le droit de faire résonner.

-Cette grotte a été découverte vers 1900 grâce à un souterrain très dangereux ,au passage je vous demande de ne pas emprunter ce chemin merci ! Donc,je disais que …hmm … hinhin …

On ne doit pas s'ennuyer là-dedans … sinon on laisserait les enfants entrer ! Ninja ! Je me faufile dans le souterrain, je fais quelques pas et j'aperçois une lumière bleue qui m'éblouit et je m'évanouis.

Ensuite, quand je me suis réveillée, je me suis retrouvée dans une hutte gauloise avec une dizaine de Gaulois comme dans Astérix et Obélix. Ca alors ! J'ai voyagé dans le temps !!! Sous le choc, je me suis rendormie.

-J'ai dormi longtemps ? demandais-je au druide qui me fixait depuis tout à l'heure.

-Moiscé ? Répondit-il.

Je prends ça pour un oui, je le remercie puis sors de la maison. J'entends un son bizarre, plutôt joli. Je suis le son, des Gaulois sont regroupés autour d'une scène...J'ai compris ! Un concert de bardes ! Je reste l'écouter un bout de temps, c'était beau... Enfin, je dois rentrer, papa et maman vont s'inquiéter ! Le problème c'est que je ne sais pas où je suis arrivée...Tant mieux, je vais encore pouvoir en profiter ! J'ai eu raison d'y aller !

Juliette

 

Le buveur d'encre chapitre 4

-Au secours ! J'ai peur qu'il y ait des fantômes !

Heu, bon, revenons aux choses sérieuses, le buveur d'encre alluma une cigarette. Il avança, je voulus avancer mais quelque chose me retint...DES RACINES!!! Elles s'enroulaient autour de moi !

-Qu'est-ce qui se passe ici?!?!?!?

Tiens, cette voix m'est familière. Je me retourne, MON PERE !!!!!!!!!!!

-Papa ?!?!?!? Qu'est-ce que tu fais ici?!?!?

-C'est plutôt à toi qu' il faut le demander, me répondit-il.

-Moi ? Tu veux savoir ? J'espionnais un monsieur !

-Eh, oh, tu me parles sur un autre ton !

-Mais, papa…

-Il n'y a pas de mais. Nous allons rentrer tout de suite à la maison !

 

C'est cruel les pères, non ? On mène une enquête, et ils gâchent toujours tout !

Lila

 

DES VACANCES INOUBLIABLES

Cet été, je suis allée à New York. On avait loué une grande maison avec une piscine et un jardin.

Mes parents étaient partis faire les courses et m'avaient laissé seule. Je me baignais dans la piscine, et je me suis rendue compte qu'une coccinelle était tombée dans l'eau, et se noyait. Je l'ai prise dans mes mains et l'ai remise sur le bord, elle m'a regardée et s'est posée sur mon oreille puis a chuchoté

  • Et brique et braque, rapetissi petit petat.

Je me suis senti rétrécir jusqu'à faire la même taille que la coccinelle...

Maintenant, quand elle parlait je l'entendais bien.

Elle dit :

  • Suis moi, je vais te montrer mon monde !

EH OH REVEILLE TOI !!! 

Je me suis réveillée sur le canapé avec mes parents à côté. Ce furent des vacances inoubliables.

Esther

 

Sébastien dans un entretien d'embauche

Sébastien

- Wouaw!

Recruteur

- Bonjour.

Sébastien

- Woaaaa (regarde l'affiche de professeur).

Recruteur

- Heu monsieur?

Sébastien

- Oui?

Recruteur

- C'est votre tour.

Sébastien (excité)

- J'arrive!

Ils entrèrent dans la salle,le barbu en premier et le futur professeur en deuxieme et pendant un long moment de silence le barbu commença...

Recruteur

- Alors, quels sont vos qualités?

Sébastien

- J'ai des qualités dans toutes les matières: Maths,français,histoire,sciences et géographie.

Recruteur

- Ok.Très bien.

Recruteur

-Êtes vous assez sévère?

Sébastien

- Oui ! (il se barbouille la figure).

Recruteur

- Ok. Avez vous du matériel ? Ce n'est pas grave si vous n'en avez pas.

Sébastien

-Un peu.

Recruteur

-Hmm... Hé ! Vous savez que vous n'êtes pas le seul candidat !

Sébastien

-Oui ? Je...sais...

Recruteur

-Ha ! Ok...

Sébastien (affolé)

- Alors?! Je suis embauché ?

Recruteur

-Non...Pas encore il me faut plus d'informations.

Sébastien (a peur)

-...

Recruteur

-Donnez moi votre identité?

Sébastien

-Ok ! Voici ma carte?

Recruteur

-Woa! 5 diplomes ! Vous êtes embauché !!!

Recruteur

- En fait pas encore...

Sébastien

-T-T

Recruteur

- Je suis désolé.

Sébastien

-T-T c'est rien...

Recruteur

-Vous êtes sur?

Sébastien

-T-T oui! (il s'endort)

Recruteur

-Votre tête est très bizarre.

Sébastien

-...(zzz)

Recruteur

-...

Sébastien

-...(zzz)

Recruteur

-Si vous ne parlez pas, vous n'êtes pas embaucher !

Sébastien

-...(zzz)

Recruteur

-Il dort ou je rêve ?! J'appelle quelqu'un ! (tutuuut) (appelle sur son téléphone)

Mr Casserole

-Ma casserole arrive en moins d'une minute !

Recruteur

-Ca fait plus de 10 minutes...

Mr Casserole (énervé)

Arrête de me gâcher mes moments de plaisir...

Recruteur

-Tu peux le réveiller stp ?

Mr Casserole

Oui bien sûr je suis tout ouïe !

Mr Casserole s'avança très proche de Sébastien et fit...

DOING !!! (bruit de casserole)

Sébastien

-HA !!!!

Recruteur

Et bein voilà !

Sébastien (crie)

-Vous voulez que je meure !!!

Recruteur

Ba gu quou (pas du tout)

Et l'histoire recommence : le recruteur redemande les qualités de Sébastien qui répond...

Kenza

 

Entretien d'embauche

« Bonjour Mbappe.

- Bonjour Sean.

- Je veux être un joueur de football.

- Quel poste vous voulez occuper?

- Je veux être en milieu de terrain dans l'équipe de France.

- D'accord. Vous ne quitterez pas le club de France ?

-Yes !!!

Sean

 

Ce furent des vacances inoubliables

Je vais en vacances.

Avec mes copines au centre on va s'amuser et on va faire des sorties, rigoler.

Elisabeth

 

Il était une fois un petit garçon et une petite fille qui étaient à Paris à coté de la tour Eiffel. Ils voulaient aller dans un château et ils regardaient les étoiles pour trouver le chemin. Mais à la fin ils ont trouvé le château. Ils y sont allés et ils ont joué avec les armures du château.

EITAN

 

 

Monsieur Gustave Rouanet

 

Il était une fois un monsieur qui s'appelait Gustave Rouanet c'était un scientifique.

- J'ai réussi!! Oui j'ai réussi. J'ai créé la machine à rapetisser.

Gustave avait beaucoup de robots .

- Je vais la tester pour la vendre. 

 

Pendant que Gustave allume la machine, les robots ont très peur. Elle s'allume. Gustave choisit un

robot 7p2. Gustave appuie sur le bouton « rapetisser ». Un rayon aveuglant est sorti. Les robots disent :

-Heureusement que Gustave nous a donné des lunettes de soleil.

-Youpi elle marche. Maintenant je vais t'agrandir. Mettez vos lunettes de soleil.

Le même rayon est sorti. 7p2 est sorti vivant.

-Je vais demander d'écrire dans le journal : Machine à rapetisser , à vendre Tel : 05 60 30 40 60 prix 1 euro.

 

15 jours plus tard toujours personne n'appelle. Enfin quelqu'un appelle.

 

-Allo bonjour je voudrais acheter la machine à rapetisser.

-On fait un rdv dans une heure.

-Super je suis libre.

-Il faut apporter un chèque de 1 million d'euro à Porte de Clignancourt.

Une heure plus tard, à porte de Clignancourt, Gustave et le client discutent.

-La machine est vendue, bye.

-Bye !

 

Le client a pris la machine à rapetisser et il est arrivé chez lui.

 

-Bonjour à tous, j'ai ramené la machine, on va l'essayer sur Gumball. Sur le mode d'emploi, ils disent qu' il faut mettre des lunettes de soleil.

-D'accord, c'est bon, tu peux appuyer. Gumball, tu es prêt ?

-Oui, je suis prêt !

Il disparut.

-J'ai vu un village sous le canapé. Tout le monde, rapetissez avec moi ! 1, 2, 3, j'appuie sur le bouton !

-Oh, regarde, des grands bâtiments ! Oh, un parc ! C'est une ville miniature. Oh, des voitures qui volent, ça ressemble à une mouche. On rentre dans le bâtiment. Il y a même un ascenseur. Ahhh, un tremblement de terre. Un habitant de la ville miniature nous dit que ce n'est pas un tremblement de terre, c'est le chat. Vite, partons de cette ville où il y a un tremblement de chat. On n'a qu'à prendre la voiture-mouche. On est arrivés ! Qui appelle-t-on ?

-On appelle la police ? C'est quel numéro ?

-C'est le 17, Ah, oui, merci ! Allo ? La police ? Venez chez nous.

-A quelle adresse s'il vous plaît ?

-1400 passage du poteau. La clef est sous le tapis.

-On arrive dans une seconde.

 

Craque, craque, la porte s'ouvre.

 

-Ils sont à côté du téléphone. Ils nous ont dit qu'ils sont minuscules.

-Je les ai trouvés !

-Prenez-nous, à côté de la machine à rapetisser. Maintenant, monsieur le policier, il faut mettre l'humain qui est grand et puis appuyer sur le bouton rouge et bien sûr, mettez vos lunettes de soleil !

-1, 2, 3, j'appuie ! Vous êtes agrandis ?

-C'est bon, au revoir monsieur le policier. Merci.

Ce furent des vacances inoubliables.

Amine

 

HARRY POTTER et le CHÂTEAU HANTE

Harry était en vacances avec ses amis. Ils survolaient un château. Ils atterrirent devant une porte. Ils virent leur professeurs (Dumbledor, Macgonagal) puis ils entrèrent dans une pièce qui ressemblait à       celle du ministère. Il y avait dix portes, une était fermée. Harry l'ouvrit grâce au fourchelangue et là ils virent Drago accompagnés de ses amis. Ils se battirent mais Harry et ses amis s'enfuirent.

Puis plus tard, Harry revint et il combattit Drago. Il le battit et là il vit une main desséchée, il eut soudain l'épée de Gryffondor et d'un coup il la brisa.

Ce furent des vacances inoubliables.

Jules

 

C'était les vacances

Il était une fois des affreux monstres qui regardaient le film « Les bisounours ». Ils étaient terrifiés du début jusqu'à la fin. A la fin, ils déguerpirent de peur, ils avaient peur du nounours de l'amour.

Le plus grand, entre tous, était celui qui était le plus terrifié. Et il dit :

-Alors je vais me venger !

Quelques minutes après il revint et il cassa les rideaux.

Les spectateurs étaient fous de colère.

Ils avaient fait une ronde autour des monstres, avaient pris des fourches, des poignards et des ceintures et les fouettaient jusqu'à les décapiter. Et après, ils relancèrent le film.

Et l'âme des affreux monstres alla dans le cinéma, déchira le rideau en deux, cassa la caméra de projection et chassa les spectateurs avec des aspirateurs sans fil.

Ils étaient morts de rire.

Marwan

 

Les trois petits loups 

Il était une fois trois petits loups : le premier a construit une maison en brique le deuxième une

maison en bois et le troisième une maison en paille. Un jour un grand méchant cochon arrive dans les bois. Il avait très faim et avait  vu les trois petits loups et a dit : 

  • Ouvrez les petits.

  • Non !

  • Alors je vais souffler sur ta maison,et ta maison s'envolera!

Et la maison n'a pas bougée et le cochon a vu la cheminée et il grimpe sur le toit de la maison et passe dans la cheminée. Les trois petits loups ont vu les pattes du cochon et les loups ont préparé une marmite chaude. Quand le cochon tombe dans la marmite chaude le cochon partit et les trois petits loups vivent heureux.

Idrissa