image processing20230922-7167-dtq3ca

« Farben », Résidence d’artiste « Art pour grandir » avec le théâtre national « Le Mouffetard »

unnamed (1)                                                             téléchargement

Le collège accueille cette année la résidence d’artiste Farben  (« couleur » en allemand), en partenariat avec le Mouffetard –Centre national de la Marionnette, dans le cadre de « L’art pour grandir », un programme  de la Direction des affaires  culturelles et la Direction des Affaires Scolaires de la Ville de Paris. 

La résidence s’adresse aux deux classes de 4e2 et 4e5 et permettra à chacune des deux classes de (re)découvrir les arts de la marionnette, de mettre en œuvre un processus de création, de bénéficier d’un parcours culturel de deux spectacles. Une restitution commune aux deux classes sera l’occasion pour les élèves de montrer leur travail à leurs familles et amis ainsi qu’à l’ensemble communauté éducative.

Création de la compagnie « La Halle Roublot », Le spectacle Farben est une pièce écrite par l’auteur suisse Mathieu Bertholet, mise en scène par Cécile Givernet et Vincent Munsch. Les marionnettistes Blue Montagne et Juliette Pacalet interprètent ce spectacle qui sera présenté au Mouffetard en janvier 2024.

Capture

 

Sous forme de récit morcelé, la pièce Farben met en scène au cœur de la belle époque, Clara Immerwahr, première femme chimiste allemande et personnage central de la pièce, épouse Fritz Haber, chercheur brillant, prix Nobel de chimie 1918. Tandis que Clara, sous la pression sociale et l’ambition vertigineuse de son mari est contrainte de se limiter à la seule chimie de sa cuisine, Fritz continue son ascension sociale au mépris de toute éthique.

Le 22 avril 1915 il supervise la première attaque au gaz de l’histoire militaire. Si pour lui, « un hercheur appartient à sa patrie en temps de guerre », pour Clara qui a prêté serment «d’œuvrer toujours pour le bien de l’humanité», les recherches de son mari sont un dévoiement et constituent une perversion des idéaux scientifiques.

Les références historiques très documentées abordées par le spectacle permettent d’aborder avec les élèves nombreux thèmes comme la place des femmes dans la société de l’époque, l’ambition de Fritz Haber, les débuts de l’antisémitisme, les dérives de la science…

L’objectif est de donner aux élèves un statut d’acteur au sens étymologique (« celui qui fait »), et ce à chaque étape du processus de recherche et de création qui sera le leur. Le projet sera également l’occasion de leur faire découvrir les arts de la marionnette, qu’ils méconnaissent. En cette année d’olympiade culturelle, le projet permet aussi d’interroger certaines valeurs de l’olympisme que sont l’excellence, la détermination, l’égalité, le courage.