Histoire des arts- « Le but de l’art, c’est la délectation », Nicolas Poussin

« Le but de l’art, c’est la délectation », Nicolas Poussin

Histoire des Arts


« Le but de l’art, c’est la délectation », Nicolas Poussin
Au lycée Hélène Boucher, l’histoire des arts est enseignée par une équipe qui
travaille en étroite collaboration. Il s’agit d’une équipe pluridisciplinaire, composée de
professeurs d’histoire, de lettres, d’arts plastiques et de musique, ce qui permet d’aborder
différentes formes d’expression artistique (peinture, architecture, sculpture, musique,
photographie, cinéma, danse…) avec des regards et des compétences complémentaires.
Cet enseignement privilégie le contact direct et sensible avec les œuvres (de ce point de
vue, Paris offre des opportunités quasi infinies) à la faveur de visites de sites culturels divers
et de musées, tout en construisant une approche raisonnée ; si le plaisir fait partie
intégrante du rapport aux œuvres, on ne s’interdit pas d’essayer de comprendre l’origine de
ce plaisir, tant il est parfois difficile d’expliquer pourquoi on aime telle ou telle œuvre.
En Première, au cours de l’année, nous abordons l’art à travers six thèmes : les conditions
concrètes de création des œuvres (matière, technique), l’artiste (individuel ou collectif,
anonyme ou célèbre…), les lieux de l’art, la réception des œuvres, leur diffusion
et leur circulation (musées, galeries… ). Des projets collectifs centrés sur le patrimoine
local (le lycée Hélène Boucher en lui-même est un lieu patrimonial intéressant) amènent les
élèves à travailler ensemble et en autonomie sur des réalisations concrètes telles que
photos, vidéos, maquettes, bandes dessinées, entre autres.
En Terminale, pour l’année 2023-2024, le programme s’articulera autour de trois thèmes:
- Objets et enjeux de l’histoire des arts : Femmes, féminité, féminisme.
- Arts, ville, politique et société : Le voyage des artistes en Italie (XVIIe-XVIII-XIXe)
- Un artiste en son temps : Eugène Viollet-Leduc (1814-1879)
L’enseignement d’histoire des arts, tant en Première qu’en Terminale, insiste particulièrement
sur l’entrainement oral puisque les élèves ont une épreuve écrite et une épreuve orale au
bac, de coefficients identiques, auxquelles il faut ajouter le Grand oral.
En outre, cet enseignement favorise la rencontre avec les métiers liés à l’art (interventions
et conférences de divers professionnels et liens avec nos nombreux anciens élèves).
La spécialité histoire des arts permet de nourrir sa curiosité, d’aiguiser sa sensibilité,
de poser les bases d'une culture artistique et aussi d’apprendre à structurer sa
réflexion, ce qui prépare l’accès aux classes préparatoires littéraires, à l’École du
Louvre, aux Écoles d’art, mais également à toutes formations de l’enseignement supérieur.

 

L'équipe des professeurs d'histoire des arts