Bandeau

Théâtre au lycée E. Quinet

La mécanique de l'instant

Mardi 8 mars, La Mécanique de l'Instant se rend au lycée Edgar Quinet à Paris pour jouer Les caprices de Marianne, un spectacle participatif, sur la question des relations amoureuses, du respect filles/garçons et des violences faites aux femmes.

La Mécanique de l'Instant se rend au lycée Edgar Quinet à Paris pour un spectacle participatif, sur la question des relations amoureuses, du respect filles/garçons et des violences faites aux femmes. 

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, la compagnie  joue un texte d'Alfred de Musset écrit en 1833 restant d'actualité et permettant de parler des relations amoureuses et de se questionner sur les relations femmes/hommes. Aujourd'hui, les relations entre les sexes restent souvent conflictuelles et parfois violentes. 

Quel regard les garçons portent-ils sur les filles ? Comment en parlent-ils ? Entre eux ? Avec elles ? Comment se positionnent les filles par rapport aux conventions, aux « diktats » ?  Sont-elles obligées de subir ou peuvent-elles s'affranchir des codes qui l'environnent ?

En seconde partie, un débat s'installe avec le public qui peut improviser ensuite avec les comédiens, pour apporter des solutions aux problématiques présentées dans le spectacle initial. 

Pour ces séances, nous avons le plaisir de pouvoir accueillir quelques spectateurs extérieurs au lycée prévus par cette action ( professionnels de l'enseignement, de s collectivités locales, de la prévention, des actions culturelles... ). 

Pour assister au spectacle :  contact@mecaniquedelinstant.com