Une visite à l'Assemblée Nationale pour des élèves du lycée H.BOUCHER

Amiral de Gaulle et nos élèves  

Le groupe 1 d'HGGSP a été invité et reçu le 27 novembre au matin à l'Assemblé nationale pour l'inauguration de la plaque commémorative de la libération du Palais Bourbon, le 25 aout 1945 par l'enseigne de vaisseau Philippe de Gaulle.

Amiral de Gaulle et nos élèves  

Mercredi 27 novembre, ma classe de HGGSP1 de première d’Hélène Boucher ainsi qu’une classe du SNU avons été conviées à la cérémonie d’apposition d’une plaque en hommage à Philippe de Gaulle, à l’Assemblée Nationale. S’en est précédée une visite privée et guidée du Palais Bourbon, ensemble des bâtiment abritant l’Assemblée Nationale.

Nous allons d’abord dans une grande salle, souvent médiatisée et où se déroulent les interview des députés après les séances, la salle des Pas Perdus. Elle sert aussi de passage pour aller dans l’Hémicycle, où se réunissent les 577 députés qui viennent représenter la Nation. Cette salle en demi-cercle est arrangée de la sorte pour faciliter les échanges et discussions. Chaque député a une place numérotée à côté de ses collègues selon le groupe politique auquel il appartient. Les groupes sont disposés face au Président de l’Assemblée, Richard Ferrand, qui a lui aussi sa place attribuée. Derrière lui s’étend une tapisserie symbolisant la recherche de la vérité ainsi que deux statues, l’une représentant l’Ordre Public et l’autre la Liberté; les deux ensemble forment l’équilibre républicain. Le système de vote est simple : chaque place possède un petit boîtier électronique avec 3 boutons, « pour », « contre » et « abstention ». Les résultats s’affichent sur deux grands écrans présents dans l’immense salle. De plus, sur inscription, 345 places sont prévues pour les citoyens français souhaitant assister aux séances, publiques, ainsi que des sièges au 2e étage réservés à la presse.

 Nous passons ensuite dans la salle Casimir-Périer, donnant sur la Cour d’Honneur, avant de nous rendre dans la fameuse bibliothèque du Palais Bourbon. Elle comprend 70.000 livres s’étalant sur deux kilomètres de rayonnages, ajoutant à cela les 18 kilomètres des archives, le total est de 700.000 livres. Les députés ont donc matière pour leurs recherches dans leur travail. En plus de son grand nombre d’ouvrages, elle est reconnue pour son plafond, peint par Delacroix. Il a été organisé en alcôves, chacune représentant un thème illustré par une peinture. A l’origine, les livres étaient regroupés par sujet, rangés en dessous de l’alcôve correspondante.

L’heure de la cérémonie approchant, nous nous pressons vers la salle des fêtes, où se déroule l’hommage. En chemin, nous nous arrêtons dans la salle des Conférences, anciennement utilisée par les députés pour se tenir au courant de l’actualité du monde entier grâce à la diversité des journaux présents. Nous passons ensuite par la Salle des Quatre Colonnes qui abrite une statue de la République, érigée en hommage aux soldats morts durant 1939-1945, face à un monument en marbre qui porte les noms des députés morts pour la France durant la Première Guerre Mondiale.

 La visite étant terminée, nous entrons dans la Salle des Fêtes, admiratifs de cet endroit richement décoré, avec des moulures dorées au plafond, de grands lustres qui pendent à celui-ci et un grand tapis rouge à motifs, étendu jusqu’au fond de la salle. La pièce est remplie de députés, discutant entre eux, de soldats, restant immobiles et de journalistes, filmant notre arrivée. Nous patientons quelques temps avant le début de l’hommage, lorsque l’Amiral Philippe de Gaulle entre dans la salle et s’assoit à la place qui lui est attribuée. Richard Ferrand ouvre la cérémonie en célébrant le courage et l’audace dont l’Amiral a fait preuve le jour où il participa à la Libération du Palais Bourbon. « Le 25 août 1944, le père libérait la France, le fils restituait cette maison à la République », a résumé Richard Ferrand. Philippe de Gaulle, par la voix de son fils, raconte cette journée historique, lorsqu’il notifia leur ordre de reddition aux soldats allemands retranchés au Palais Bourbon. C’est pour honorer ces actions courageuses, qu’une plaque est posée à l’entrée de la Galerie des Fêtes.

La dernière étape de cette sortie est le buffet, vers lequel nous nous dirigeons, pleins d’envie et de gourmandise. Après avoir été pris en photo aux côtés de l’Amiral, et discuté avec lui, le buffet s’ouvre à nous. Avec beaucoup d’enthousiasme, et un peu de retenue, nous goûtons les différents petits fours disposés sur les tables. Ceux-ci ont parfaitement clos cette matinée pleine de découvertes, pour nous, lycéens d’Hélène Boucher, chanceux d’avoir eu l’opportunité d’assister à une telle cérémonie.

Ies petits fours

Le buffet de l'Assemblée Le mercredi 27 novembre 2019, le groupe d’HGGSP1 , avons été invité à l’Assemblée nationale, afin d’assister à la mise en place d’une plaque commémorative en l’honneur de Philippe de Gaulle.

Avant d’assister à la commémoration, nous avons d’abord rapidement visitée quelques salles importantes de l’Assemblée nationale. La première salle, couverte de marbre et très spacieuse sert à la Garde républicaine. Tous les après-midi, la Garde républicaine forme d'une haie d'honneur , partant de cette salle jusqu’à la salle des séances (l' hémicycle) pour encadrer le président de la séance. Cette cérémonie est symbolique, la Garde républicaine constituée de gendarmes représente l’armée française et donc la soumission de l'armée à la république tout autant que son rôle dans la défense de nos institutions démocratiques.

Ensuite, nous avons visitée la salle la plus importante de l’Assemblée nationale: l'hémicycle.

Un hémicycle est une grande salle en demi-cercle. C’est ici que les députés discutent puis votent les lois. Mais avant de se rassembler dans l’hémicycle, les députés doivent tout d’abord se réunir en commissions. Les députés se répartissent entre ces différentes commissions. Il en existe 8: Affaires culturelles et éducation, Affaires économiques, Affaires étrangères, Affaires sociales, Défense nationale et forces armées, Développement durable et aménagement du territoire, Finances et Lois. C’est ici que les projets, propositions de lois sont examinés et amendées avant d'être présenté par un rapporteur à l'Assemblée.

L’hémicycle est divisé en différentes parties. D’abord les sièges des députés sont assignés et sont organisés selon le parti des députés. Ensuite au centre se trouve le perchoir de l’Assemblée nationale, tout en haut siège le président de l’Assemblée nationale afin qu’il est une vue globale sur l’hémicycle. Tout en bas de ce perchoir se trouve les greffiers. Ils sont chargés de rapporter sur papier tout ce qui est dit afin que le public sache ce qui est dit car ses séances publiques doivent pouvoir être intégralement notées avant publication . Nous, citoyens pouvant assister à ses séances ou les regarder en direct sur le site de l’Assemblée nationale ou à la télé.

Derrière le perchoir, se trouve un immense tableau représentant les grands philosophes et penseurs de l'antiquité puis deux grandes statues, une représente la liberté tandis que l’autre représente l’ordre républicain, ensemble elles forment l’équilibre républicain.

Étant donné la grande superficie de l’Assemblée nationale, un raccourci à été mis pour faciliter l'accès à l’hémicycle,c’est la salle Casimir-Perier. Construit par Jules Joly , cette entrée permet tantôt d'accéder à la cour d’honneur et à l’hémicycle tantôt, ses colonnes rappellent l’entrée d'un temple grec qui serait ici le temple de la Loi.

Nous avons aperçus dans les couloirs des députés très connus : Marine Le Pen, Alexis Corbière, Eric Ciotti ou Christian Jacob.

Parmi les autres salles importantes de l’Assemblée nationale: la Bibliothèque, avec un total de 12 km de rayonnage (avec les réserves) soit 820 000 livres sont entreposés dans la Bibliothèque mais aussi dans le sous-sol de cette dernière. La Bibliothèque de l’Assemblée nationale stocke des ouvrages uniques et rares ou des manuscrits comme le serment du jeu de Paume, le procès de Jeanne d’Arc ou encore une Bible de l‘an 900. La bibliothèque est le lieu de savoir des députés, c’est ici qu’ils se cultivent l’histoire de la France mais aussi qu’ils s’informent. Les ouvrages entreposés dans cette Bibliothèque sont soit des acquisitions ou des dons.

C’est par une salle où les journalistes peuvent questionner les députés que notre visite s'achève.

Finalement nous nous sommes dirigés vers la cérémonie d'hommage dans les grands salons de l’hôtel de Lassay. Lors de la cérémonie le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand ainsi que Philippe de Gaulle ont tous deux prononcés un discours.

Voici un lien pour écouter le discours de Richard Ferrand:

http://videos.assemblee-nationale.fr/video.8499791_5ddfdcf7cacc6.ceremonie-d-apposition-d-une-plaque-en-l-honneur-et-en-presence-de-l-amiral-philippe-de-gaulle-27-novembre-2019

Certains élèves ont pu parler brièvement avec Philippe de Gaulle mais aussi d’échanger avec des fusiliers marins, jeunes soldats de 18 à 19 ans qui représentaient la Marine nationale.Puis nous avons eu le droit de goûter au petit fours de l’Assemblée nationale.

La bibliothèque de l'assemblée nationale