Atelier philo: avoir peur

les marottes

 

Quand il fait noir, et qu’on entend des bruits, on peut avoir peur.

Je hurle parce que j’ai peur des marionnettes qaund elles s’approchent.

Dans le noir, quand on veut boire de l'eau, on sait ne sait pas où est la lumière et on a peur.

Quand on a peur, on crie.

j'ai peur du noir et quand mon petit frère il pleure, et ben moi j'ai peur.

 

On a peur de rien, nous.

 

Quand quelqu’un nous fait peur, j’ai peur, j’ai la trouille.

 

Quand on a peur du noir, on allume la lumière, après on n’a plus peur.

 

Un jour, ma soeur s’est réveillée, maman est venue aevc une lumière, ma soeur avait peur des ombres.

 

Moi, j’ai peur des araignées.

 

J’ai pas peur des loups et des histoires de loups.

 

J’ai peur des rats.

 

On a peur quand un truc s’est ouvert tout seul, et il y a personne.

 

On a peur quand il y a plein de moustiques, ou de chauve-souris.

 

Les chiens méchants et les araignée font peur aux gens.

 

 

On a peur quand on est dans un labyrinthe, et que l’on ne connait pas la sortie.

 

On a peur des citrouilles qui parlent.

 

On a peur d’être dans une grotte avec des chauve-souris.

 

On a peur quand son papa est déguisé en fantôme.

 

On a peur des animaux qui font peur.

 

On a peur quand on déménage et on est dans une nouvelle école.

 

On a peur des animaux qui sont des squelettes.

 

Quand on a peur quand on va dans un endroit où on a jamais été.

 

Quand on est tout seul, quand on ne sait pas de quel côté aller.

 

On a peur des souris.

 

Avec des professeurs nouveaux qui sont méchants.

Quand on ne connait pas la maîtresse, on a peur.

 

Quand le bébé vient de naître, il a peur de tout.