logo éco-délégués

Le conseil des Eco-délégués

L’élection des éco-délégués a lieu chaque année dans les collèges et lycée afin de sensibiliser les élèves au développement durable. Un éco-délégué est un élève de CM1, CM2, de collège ou de lycée élu pour un an par ses camarades pour représenter leurs attentes en termes de développement durable. Il joue un rôle essentiel pour mettre en œuvre la transition écologique dans l'ensemble des écoles et des établissements scolaires. Les éco-délégués élus travaillent en collaboration avec plusieurs référents de leur établissement, dont les professeurs, le chef d’établissement ou encore les conseillers principaux d’éducation.

Les éco-délégués ont pour mission essentielle de :

  • porter des projets à construire collectivement ;

  • être ambassadeur auprès des services, des responsables et des instances de l'établissement, ainsi que des partenaires extérieurs ;

  • restituer les actions menées, contribuer à leur évaluation et à leur valorisation ;

  • transmettre des informations et des connaissances à leurs camarades.

 

Ces missions sont vouées à s'articuler autour d' enjeux écologiques comme :

  • limiter la consommation d'énergie ;

  • protéger la biodiversité ;

  • éviter le gaspillage alimentaire ;

  • réduire et trier les déchets ;

  • s’engager contre le réchauffement climatique.

À titre d'exemple, si chaque classe utilise 5 minutes de lumière en moins par jour, c’est au total 1 200 000 minutes qui seront économisées par jour !

L’élection des éco-délégués est obligatoire au collège et au lycée (elle est optionnelle en CM1 et CM2). Elle peut être organisée simultanément avec celle des délégués de classes. Et un élève peut à la fois être délégué et éco-délégué. Les compétences acquises par les éco-délégués peuvent être valorisées dans le livret scolaire. Par ailleurs, un prix école verte 2030 a été lancé pour soutenir les meilleurs projets menés dans les écoles, collèges et lycées.

Les éco-délégués sont amenés à prendre part à un ou plusieurs projets. Voici les projets et réalisation des éco-délégués.

 

  • Apiculture : accompagnés d'un apiculteur, les éco-délégués apprenent : à connaître les abeilles et leur fonctionnement au sein d'une ruche, la biodiversité . Mais leur action ne s'arrête pas là ! Ils contribuent à la maturation du miel récolté dans des bacs prévus à cet effet, ils mettent en pot le miel et animent la vente auprès de la cité scolaire Balzac !

 

  • Permaculture : seuls ou accompagnés, les éco-délégués ont accès à un cabanon regroupant du matériel pour créer, végétaliser, et entretenir un espace dédié à la permaculture. Oui mais qu'est-ce que la permaculture ? Concrètement, avec la permaculture on va essayer d’optimiser la production en minimisant les ressources, de manière responsable. Par exemple, vous pouvez récupérer l’eau de pluie à l’aide de cuves ou de tuyaux d’écoulement pour arroser vos plantes. La permaculture est donc un modèle responsable et durable pour produire mieux avec un minimum de ressources. Une façon simple et ludique de participer à la transition écologique, à mi-chemin entre le « Yes we can » et le « Flower Power ».

 

  • Tri des déchets : A travers les différents ateliers, les éco-délégués allient leurs forces. Accompagnés d'un maître composteur de la ville de Paris, ils découvrent, entretiennent et alimentent un composteur. Le système est simple : encourager les personnels de l'établissement mais aussi les élèves à recycler leurs déchets (épluchures, coquilles d'oeufs, feuilles, etc.) en les déposant dans le bac. Le compost résulte donc d'un travail collectif entre les hommes et les micro-organismes qui consomment et transforment les déchets placés dans le bac. Celui-ci est après directement réinvesti dans les ateliers de ermaculture et végétalisation des espaces verts !

 

  • Végétalisation des espaces verts : Il s'agit de recouvrir au fur et à mesure les nombreuses grilles encadrant la cité scolaire pour ajouter une pointe de verdure. Les éco-délégués coupent des bouteilles recyclées puis, y plantent une plante, un pied d'herbe aromatique, etc. Elles seront ensuite disposer sur les grilles pour rompre avec l'aspect urbain de l'architecture. De plus, les éco-délégués peuvent faire des boutures afin de les placer dans les salles de classe et les bureaux des personnels.

 

  • Communication : aucun projet ne fonctionne de façon durable sans une bonne communication ! C'est pourquoi, un groupe d'éco-délégués oeuvrent pour développer la communication sur les projets des éco-délégués au sein de la cité scolaire (affiche, article, etc.) mais aussi au-delà de Balzac (réseaux sociaux, site internet du lycée, etc.)